À lire ailleurs

Répression - prisons

Se divertir contre - Violences d’État, répressions et enfermement (I)

En ces temps de déconfinement progressif et incertain, on est sommé·e·s de faire notre possible pour permettre un retour à la « normale », qu'il s'agisse de recommencer à consommer comme avant, ou de retourner au charbon, dans tous les cas de redevenir un rouage efficace et serviable de la société industrielle. Et le divertissement (qui n'est pas gratuit) nous est aussi proposé comme solution pour encaisser l'absurde de cette situation. Mais si, au lieu de nous divertir pour décompenser, on se divertissait pour s'armer ? Épisode II sur les violences d'État.

Répression - prisons

Second rapport de l’Observatoire de l’état d’urgence sanitaire

Dès la déclaration du confinement, des pratiques de solidarité et des formes d’auto-organisation ont émergé dans de multiples secteurs de la société. À la croisée des luttes de ces dernières années, nous nous sommes réuni·e·s entre militant·e·s des quartiers populaires et des immigrations, membres des Gilets noirs et de La Chapelle debout !, militant·e·s autonomes, communistes et anarchistes, militantes féministes et antiracistes, militant·e·s antifascistes et anticarcéraux, militants anticoloniaux et anti-impérialistes, principalement à Paris et Toulouse.

Répression - prisons

Enquête de Reporterre et Mediapart sur l’information judiciaire ouverte à Bure

Cette semaine, deux journalistes de Reporterre et Mediapart publient le résultat d’une longue et minutieuse analyse du dossier de l’information judiciaire ouverte en juillet 2017 contre les opposant·e·s au projet Cigéo, à Bure. Elles révèlent, dans cette enquête en trois volets, les moyens de renseignement, de surveillance de masse, ainsi que les moyens financiers considérables mis en œuvre par la justice et par la gendarmerie dans le cadre de cette instruction hors normes. Article publié sur Manif-Est

Répression - prisons

Pour que cesse le confinement de notre lutte et de nos amitiés

Ce texte, publié sur le blog Nous sommes tou·te·s des malfaiteur·euse·s, est porté par des personnes mises en examen dans le cadre de l’information judiciaire ouverte sur des militants de Bure. Il a été rédigé par le biais de complexes allers-retours du fait de leurs contrôles judiciaires qui les obligent à « s’abstenir de rentrer en relation » entre elles. Par cette tribune, publiée également sur Reporterre et Mediapart et faisant suite à une enquête en trois volets elles souhaitent se réapproprier tant bien que mal une expression collective face à cette répression atomisante.

Répression - prisons

Premier rapport de l’Observatoire de l’état d’urgence sanitaire

Dès la déclaration du confinement, des pratiques de solidarité et des formes d’auto-organisation ont émergé dans de multiples secteurs de la société. À la croisée des luttes de ces dernières années, nous nous sommes réuni·e·s entre militant·e·s des quartiers populaires et des immigrations, membres des Gilets noirs et de La Chapelle debout !, militant·e·s autonomes, communistes et anarchistes, militantes féministes et antiracistes, militant·e·s antifascistes et anticarcéraux, militants anticoloniaux et anti-impérialistes, principalement à Paris et Toulouse. Article paru initialement sur Acta.

Répression - prisons

« Il faut qu’on bloque en promenade ! » Messages de prisonniers de France en réaction au confinement des prisons

Nous donnions, mercredi 18 mars, des informations sur les premières conséquences du confinement dans l’article Le Covid-19 : la prison dans la prison. La première mesure de confinement national annoncée par le ministère des tribunaux et des prisons a été en effet de suspendre les parloirs partout sur le territoire, suspendre les activités, limiter les mouvements en détention. Alors qu’à l’extérieur les travailleurs et travailleuses sont encore incitées à se rendre sur leur lieu de travail pour faire tourner l’économie ; alors que les surveillants et surveillantes rentrent et sortent des prisons tous les jours ; alors que nous sommes et toutes incités à respecter des « gestes barrières »… la première décision pour des prisonniers et prisonnières déjà isolées, a donc été de durcir encore les conditions d’isolement. Plus de parloirs, mais toujours autant de promiscuité en cellule.

Répression - prisons

Le Covid-19 en taule – video

Face à la gravité de la situation, à partir du lundi 23 mars, L’Envolée va diffuser à 19h une émission quotidienne d’un quart d’heure sur FPP (106.3 Mhz sur la bande FM à Paris) pour faire circuler l’information sur ce qui se passe dans les prisons françaises. Nous y lirons les messages qui nous seront envoyés au 07.52.40.22.48. Nous maintenons par ailleurs l’émission du vendredi, entre 19 heures et 20 heures 30.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 17 |

Suivre tous les articles "À lire ailleurs"