À lire ailleurs

Éducation - partage des savoirs

#Revanche lycéenne : réforme Blanquer, quand la dystopie rejoint la réalité

Parce que les lycéen.nes ont raison de se révolter... Une trêve avant la reprise ? Ils étaient nombreux.euses ces dernières semaines, lycéen.nes à bloquer, à se retrouver dans la rue, à manifester. À Saint-Étienne comme ailleurs en France, la réponse de l’État a été simple et claire : pression policière, violences, gardes à vue et tribunaux... On a rarement vu une volonté de tuer dans l’œuf un mouvement de protestation avec un tel acharnement. La violence de la réponse policière nous a presque fait oublier les raisons pour lesquelles les lycéen.nes se mobilisent.

Éducation - partage des savoirs

Montpellier : manifestation nationale inter-luttes du 14 avril 2500 personnes dans les rues, centre-ville retourné, 50 interpellés, une quarantaine de gardes à vue

Montpellier Poing Info, le 15 avril 2018 – Étudiant·e·s, lycéen·nes, retraité·e·s, syndicalistes, militant·e·s pour l’ouverture des frontières, pour la Palestine… : 2500 personnes se sont rassemblées devant le parc du Peyrou ce samedi après-midi, à l’appel de la coordination nationale des luttes, pour s’opposer à Macron et à son monde.

Éducation - partage des savoirs

Montpellier : Refus d’inscriptions à l’université Paul Valéry ; le président Patrick Gilli refuse la négociation et propose davantage de sélection

Plusieurs milliers d’étudiants ont été refusés par l’université Paul Valéry – Montpellier 3 pour la rentrée de septembre 2017. Les élus étudiants du Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), et du Comité Etudiant Indépendant (CEI), ont rencontré le 21 juillet Patrick Gilli, le président de l’université, à propos des milliers d’étudiants « sans fac » que sa politique de sélection laisse sur le carreau. Nous partageons ci-dessous le communiqué commun du SCUM et du CEI, à propos de ce rendez-vous, et des suites à y donner.

Éducation - partage des savoirs

Enseignement privé intégriste : encore une nouvelle affaire judiciaire...

Alors que l'affaire de l'abbé Christophe Roisnel s'est terminée par 16 ans de prison ferme voici une nouvelle affaire, en province cette fois ci. Dans le canton de Vierzon, l'institution l'Angélus scolarisant une majorité d'élèves franciliens et dont l'avocat est un ténor du barreau de Paris est dans la tourmente ... L'Agitateur et la Rotative font le point sur cette ténébreuse affaire qui ne fait que commencer...

| 1 | 2 |

Suivre tous les articles "À lire ailleurs"