Mémoire

Mémoire > Éducation - partage des savoirs

Fac de Nanterre : Détruire un mur, construire une lutte ! [brochure]

14 années avant ce chaud printemps 2018, et surtout bien après le 22 mars 1968 et les houleuses années 70’s : la folle année 2004 ! Resto-u gratos, opérations peinture sur les murs, faux communiqués de la présidence, banquets festifs, réappropriations collectives de l’espace, mur défoncé au bélier, tracts & affiches au quotidien, feux d’artifice... Une année de lutte contre les caméras, les vigiles, le "cleanage" de l’université rouge. Contre la présidence, le projet Seine Arche et la marchandisation du savoir.
« Une entreprise de sabotage systématique de l’université » dixit Olivier Audéoud, président de l’Université en 2004...

Mémoire > Salariat - précariat

Dix Thèses sur l’Université Productive - Cristal qui songe

Du lycée à la fac, la restructuration en cours de l’école vise à opérer une formalisation accrue de la sélection dans un contexte de précarisation continue, caractéristique de la société de concurrence. La stratification renforcée de la force de travail que cette généralisation de la sélection annonce invite à faire retour sur le rôle productif de l’école. 21 ans après leur rédaction, puisse la lecture de ces thèses et des éléments d’enquête sur la vie en formation qu’elles comportent y contribuer.

Mémoire > Contrôle social

Rien d’humain ne se fait sous l’emprise de la peur

Ce texte a été publié dans la troisième revue d’Os Cangaceiros en Juin 1987. Il a été écrit après une série d’attentats perpétrés en Février 1986 à Paris et revendiqués par le CSPPA (Comité de Solidarité aux Prisonniers Politiques Arabes).
Il paraît terriblement d’actualité à l’heure où les parlementaires ont voté, pour les pérenniser, un certain nombre de mesures répressives de l’état d’urgence dans le droit commun.

Mémoire > Résistances et solidarités internationales

12 janvier 1985 : Assassinat de Machoro et état d’urgence en Kanaky

Membre du FLNKS [1], Eloi Machoro a été une figure de la lutte pour l’indépendance de la Kanaky. Partisan d’une lutte radicale, ne rechignant pas à utiliser les armes, il était devenu la bête noire de l’administration française et des colons. Il fut tué par les balles du GIGN le 12 janvier 1985.

Mémoire > Répression - prisons

1er janvier 1894 : suite au vote des lois scélérates la répression s’abat sur les anarchistes français

Suite au vote des Lois scélérates la répression ne se fait pas attendre : le 1er janvier 1894, Casimir-Périer, président du Conseil, Raynal, ministre de l’Intérieur, et Antonin Dubost, Garde des Sceaux, ont les pleins pouvoirs pour agir. Les commissaires de police se rendent mandats de perquisitions en main chez les anarchistes connus et repérés dans toute la France, commence alors une véritable rafle. A la fin de la journée deux mille perquisitions auront été effectuées dont il résultera soixante arrestations.

Mémoire > Résistances et solidarités internationales

Les fondements de l’Autonomie italienne

A l”heure où de nombreux camarades prennent en référence l’autonomie comme critère de lutte et s’avancent même souvent contre toute forme d’avant-gardise ou d’organisation sérieuse (AG, coordination, comité, collectifs de luttes). A l’heure où nous nous posons des questions sur pourquoi nous ne parvenons plus à dépasser des syndicats dont la direction est au main de la bourgeoisie de gauche. Il nous a semblé bon de revenir sur quelques expériences d’autonomie des luttes, celles de l’Italie.

Mémoire > Répression - prisons

Malik Oussekine assassiné dans la nuit du 5-6 décembre par deux policiers

Dans la nuit du 5 au 6 décembre 1986 à Paris, en pleine répression du mouvement étudiants/lycéens, Malik Oussekine, 22 ans, était matraqué à mort dans le hall d’un immeuble parisien où il s’était refugié, par deux policiers « voltigeurs » motocyclistes. Texte repris de Rebellyon.

Mémoire > Répression - prisons

317 - le documentaire - en Intégralité

Né du collectif 317, créé et mobilisé lors de la COP 21 pour recueillir les témoignanges de la repression et des 317 gardes à vue du 29 novembre 2015, ce documentaire auto-produit et collectif est enfin visible en ligne !
De par le travail de mémoire des luttes et l’analyse politique et historique, il est une contribution au débat sur l’état d’urgence et les lois dites anti-terroristes.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net