Analyse et réflexion

Migrations - sans-papiers

CRA : L’État enferme, ses collabos s’engraissent… À bas l’enfermement et son marché !

Depuis deux ans, l’État rénove des centres de rétention administrative (CRA = prisons pour étranger·ère·s sans-papiers) pour créer des centaines de nouvelles places en rétention. Aujourd’hui, il s’apprête même à faire construire trois nouveaux centres ! Diverses entreprises se font de l’argent sur le dos des étranger·ère·s en bâtissant et entretenant ces prisons labellisées « humaines » grâce à la caution fournie par des associations humanitaires.

Expression - Contre culture

Joker : de l’insurrection politiquement correcte

J’ai choisi d’écrire sur le film Joker dans le cadre d’une tribune politique et non culturelle, car à travers cette production qui arrive dans une situation de renouveau insurrectionnel, on voit bien comment l’art au service des grosses productions est réduit à un outil au service de l’idéologie libérale et de la finance ; on appelle cela « communication » et « donner du rêve ».

Expression - Contre culture

Le jour, tu grèves, la nuit, tu sabotes

Une grève qu'on espère très suivie et reconductible va débuter le jeudi 5 décembre 2019. La grève, c'est le nerf de la guerre. Mais la grève, c'est aussi le grignotement de nos salaires déjà pas bien gros. Comme complément de lutte qui ne vide pas nos frigos, on peut saboter la nuit. On en parle ici dans un sens étendu dans lequel on inclue autant les actes solitaires discrets (ceux recensés par exemple sur attaque.noblogs.org) que ceux se déroulant lors des manifestations de nuit : une pratique qu'on aimerait justement voir revenir.

Salariat - précariat

Au Cinq et au Delà…

Le 5 décembre, c’est le nouveau mantra de la personne en lutte. L’on ne devrait plus dire « À-Dieu » mais « Au 5 ». Pourtant nous sommes blasé·e·s, inquiet·e·s parce que trop souvent berné·e·s par nos propres illusions sur le fameux Grand Soir révolutionnaire. Non, le 5 ne sera pas le Grand Soir, parce que le 5 n’a pas d’importance : c’est au-delà que la grève générale se joue et se construit jour après jour, là où l’on est, dans l’univers du travail que l’on n’aime pas. Nous pensons important de revenir à la naissance du 5 décembre pour ensuite réfléchir à l'après-5.

Répression - prisons

Avec le 5 décembre, tout sera possible ...? ; Résistons ensemble, n°186 ; 25 novembre 2019

Voici en pdf, le n° 186 du 26 novembre 2019, du petit journal mobile rectoverso A4 Résistons ensemble du réseau contre les violences policières et sécuritaires. Il est destiné à être photocopié et à être diffusé localement, si le journal vous plaît. Vous êtes invité·e·s à participer à son élaboration, à sa rédaction, à vous joindre à l'équipe de rédaction. Nous attendons vos contributions, propositions, critiques, etc.

Salariat - précariat

On se crève au travail, que crève le travail !

S’il est essentiel de lutter à partir du 5 décembre contre la réforme annoncée des retraites, notre réplique ne saurait s’en tenir à des luttes conjoncturelles visant simplement à sauvegarder l’existant. Puisqu’il est vain de mal vivre aujourd’hui pour survivre à peine demain, réaffirmons que le cœur de la lutte doit bel et bien viser le travail qui, sous ses formes actuelles, ne peut être autre chose qu’une violence et un renoncement.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 56 |

Suivre tous les articles "Analyse et réflexion"