Analyse et réflexion

Salariat - précariat

Nous sommes tou-te-s une raffinerie

Grève générale et grève humaine On se souvient du mouvement des retraites, lorsque les dépôts d’essence et les raffineries étaient bloqués par leurs ouvriers : il ne manquait plus grand-chose pour que le blocage du pays soit effectif. Il ne manquait pas grand-chose pour que les autres travailleurs et travailleuses ne puissent plus se fournir en essence et aller au turbin. Peut-être aurions-nous alors fait ce que nous faisons aujourd’hui, en nous réunissant autour d’une place pour nous rencontrer, partager nos conditions d’existence et imaginer des moyens d’organisation et de lutte.

Salariat - précariat

Ce Qu’il Faut Bloquer

Où sont les flux ? Les flux sont flous... Dans les AG, les manifs, les textes et les paroles du mouvement en cours, l’idée qu’il faut tout bloquer résonne de plus en plus. Elle s’appuie sur le constat que les économies occidentales ont évolué vers des modèles où se sont désormais les flux qui dictent la marche. Alors qu’avant il semblait possible d’arrêter la production, aujourd’hui c’est sur la circulation des biens et des matières que s’oriente l’action (...)

Salariat - précariat

De la Nuit Debout à la Nuit des Barricades, de la place de la République à la place de la Commune

Un retour (un peu tardif) sur la folle semaine parisienne du 5 au 11 avril où, du barricadage du boulevard Saint-Germain à l’apéro à 3000 chez Valls, la Nuit debout s’est transformée en nuits de révoltes. Après un long retour sur la nuit du 9 avril, cet article propose quelques enseignements autour de cette semaine, et des perspectives pour les semaines à venir.

Salariat - précariat

Proposition d’enquête-action dans et contre l’emploi précaire à destination des AG de lutte comme des isolés appelés à les rejoindre

Chantier. Voilà quelques notes en vue de lutter dans et contre la précarisation. Une telle enquête-action aurait pour objet de contribuer à définir des manières renouvelées et variées d'attaquer la loi travail, de l'analyse des situations où la logique de cette loi du capital s'exerce dès à présent à l'intervention politique.

Salariat - précariat

Le travail ne fera pas sa loi

Devoir trimer et en plus sourire Si aujourd’hui pour la grande majorité d’entre nous travail ne rime pas avec usine et chaîne de montage, ce n’est pas pour autant qu’il est devenu une activité émancipatrice à laquelle on se rend gaiement. Les conditions de travail aliénantes n’ont pas disparu. Au contraire, elles se sont largement étendues aux métiers dit « de service » : passer des articles 8 heures d’affilée sur une caisse de supermarché, servir des assiettes brûlantes à des clients avec le sourire, (...)

Salariat - précariat

Qu’on bosse ou pas, la loi travail on n’en veut pas

Nous voilà enfin plein dans la rue. Des années qu’on attendait, des années qu’on essayait. On en a vu passer des trucs auxquels s’opposer. De l’impunité policière organisée à l’État d’urgence permanent, du greenwashing hypocrite de la COP21 à la loi Macron en passant par les menaces d’expulsion de la ZAD de Notre-Dame des Landes, ça n’a pas manqué. On a arpenté les manifs de long en large, souvent trop seul.es ; et parfois même qu’on y était pas, fatigués ou assignés à résidence. Hé bien voilà, puisque nous sommes enfin nombreux.es, réveillé.es, au même endroit et au même moment, on ne va pas se priver de foutre un maximum de bordel.

Salariat - précariat

Sur l’actualité sociale et les grèves contre la loi travail, à l’attention des migrant.es / refugié.es

La violence de « l'accueil » en France des migrant.e.s, demandeurs d'asiles ou non, se double de celle de ne pas considérer ces femmes et ces hommes, quittant ou fuyant leur pays pour diverses raisons, comme des sujets politiques. La réforme sur le code du travail touche en premier lieu les plus précaires, les femmes, les immigré.e.s. La question du travail des sans-papiers est centrale : chantage au chômage, injonction à la peur de l'étranger. Parce que la langue ne devrait pas être une barrière à nos luttes, ce texte est traduit en quatre langues. Pour informer les personnes arrivées en France depuis peu.

| 1 | ... | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 |

Suivre tous les articles "Analyse et réflexion"