À lire ailleurs

Éducation - partage des savoirs

Pour notre camarade, faire barrage à l’indifférence

Vendredi dernier, un de nos camarades étudiant et militant a commis l’impensable par désespoir. Par son geste, il cherchait à dénoncer la précarité de sa situation, mais aussi l’impasse dans laquelle place de trop nombreux étudiants le système d’enseignement supérieur et les gouvernements néolibéraux successifs. Alors que nous sommes tous encore sous le choc, certains s’attèlent déjà à vouloir atténuer la portée de son geste et de cette manière nier ce qu’il dit sur l’état de nos facs et de notre société aujourd’hui. Article initialement publié sur Rebellyon.

Éducation - partage des savoirs

Les enseignants et parents de Vaulx-en-Velin appellent à la grève illimitée contre la loi Blanquer, les réformes des lycées et ParcourSup

Les personnels de l'Éducation nationale de Vaulx-en-Velin (banlieue lyonnaise) en grève reconductible depuis le 29 avril, et les parents mobilisés lancent un appel à l'ensemble des secteurs de l'éducation nationale à débuter la grève illimitée à partir du jeudi 9 mai, contre la loi Blanquer (« école de la confiance ») la réforme des lycées généraux et professionnels, et Parcoursup.

Éducation - partage des savoirs

#Revanche lycéenne : réforme Blanquer, quand la dystopie rejoint la réalité

Parce que les lycéen.nes ont raison de se révolter... Une trêve avant la reprise ? Ils étaient nombreux.euses ces dernières semaines, lycéen.nes à bloquer, à se retrouver dans la rue, à manifester. À Saint-Étienne comme ailleurs en France, la réponse de l’État a été simple et claire : pression policière, violences, gardes à vue et tribunaux... On a rarement vu une volonté de tuer dans l’œuf un mouvement de protestation avec un tel acharnement. La violence de la réponse policière nous a presque fait oublier les raisons pour lesquelles les lycéen.nes se mobilisent.

Éducation - partage des savoirs

Montpellier : manifestation nationale inter-luttes du 14 avril 2500 personnes dans les rues, centre-ville retourné, 50 interpellés, une quarantaine de gardes à vue

Montpellier Poing Info, le 15 avril 2018 – Étudiant·e·s, lycéen·nes, retraité·e·s, syndicalistes, militant·e·s pour l’ouverture des frontières, pour la Palestine… : 2500 personnes se sont rassemblées devant le parc du Peyrou ce samedi après-midi, à l’appel de la coordination nationale des luttes, pour s’opposer à Macron et à son monde.

| 1 | 2 | 3 |

Suivre tous les articles "À lire ailleurs"