Brèves

Répression - prisons

Macron prêt à utiliser des armes chimiques sur les gilets jaunes ?

Un article de Marianne qui revient sur le dispositif policier du 8 décembre à Paris fait froid dans le dot. En effet l’hebdomadaire écrit :
Samedi 8 décembre, certains des blindés de la gendarmerie disposés pour la première fois dans Paris étaient secrètement équipés d’un dispositif radical, qui n’aurait été utilisé « qu’en dernier recours » : une réserve de liquide incapacitant. Selon nos sources, la pulvérisation de ce liquide sur une foule de gilets jaunes aurait été capable de « les arrêter net, mettant les gens (...)

Éducation - partage des savoirs

Nemours (77) : nouvelle mobilisation devant le lycée et affrontements

Le blocus au lycée Etienne Bezout à Nemours avait été assez sport après l’intervention de la police et de la BAC mardi dernier. .balise-article-modele article padding-top : 5px ; padding-right : 5px ; background-color : #f6f6f6 ; border-left : 2px solid #a30006 ; margin-bottom:1rem ; margin-top:1rem ; .balise-article-modele a display : inline-block ; text-decoration : none !important ; .balise-article-modele h4 font-family : Oswald, helvetica, sans-serif ; display : inline ; margin : 0 ; (...)

Répression - prisons

Les lycéens majeurs du 93 en détention provisoire avant les comparutions immédiates

L’État s’acharne encore sur les lycéen.ne.s de banlieue. L’ensemble des lycéens majeurs arrêtés jeudi et vendredi en Seine-Saint-Denis lors des mobilisations lycéennes ont été placé en détention à la maison d’arrêt de Villepinte en attente de leur jugement en comparution immédiate ce lundi 10 décembre.
Ils avaient tous un casier vide et des garanties de représentation.
Les comparutions auront lieu au TGI de Bobigny (17e chambre). Soutien et informations (compte rendu d’audience par exemple) bienvenus ! (...)

Salariat - précariat

Collège Doisneau (Paris 20e) solidaire des lycéens : en grève à partir de lundi

Communiqué :
Collège Robert Doisneau, Paris
Le vendredi 7 décembre 2018
Les enseignants et surveillants… du collège Robert Doisneau réunis en Assemblée Générale ont décidé de se mettre en grève à partir du lundi 10 décembre.
Nous sommes choqués par les images des 150 lycéens de Mantes-la-Jolie agenouillés, les bras sur la tête sous la garde de CRS. Nous sommes solidaires des lycéens qui se battent contre la réforme des lycées et des étudiants qui s’opposent à parcoursup et à l’augmentation délirante des (...)

Répression - prisons

Le dispositif « Gilets jaunes » de la préf de Paris aurait fuité

Ce document circule actuellement sur les réseaux sociaux. Il est nommé « Dispositif de la DSPAP dans le cadre du rassemblement national des gilets jaunes sur la capitale le samedi 08 décembre 2018 » et porte l’en-tête de la Préfecture de Police. À lire ici.
On trouve dans ce document (disponible au début de l’article) des informations qui pourraient être utiles pour se protéger de la police demain dans les rues de Paris. On apprend entre autres que :
tous les services de police judiciaire (SAIP) ne (...)

BAC | CRS
Répression - prisons

Mantes la Jolie, exactions contre des dizaines de lycéens

Bon ici on le savait mais pour les gens à qui il arrive encore de penser du bien des keufs, la vidéo édifiante du jour :
"- Voilà une classe qui se tient sage !"
"- On baisse pas la tête on regarde droit devant !"
Les propos glaçants de fascistes en uniformes, qui s’autorisent à filmer, pour se vanter, les dizaines d'adolescents raflés lors d'une manifestation à Mantes-la-Jolie. pic.twitter.com/OcSsMgjBdP— Nantes Révoltée (@Nantes_Revoltee) December 6, 2018 (...)

Répression - prisons

L’Élysée, les médias et les flics annoncent des morts pour ce week-end

Alors que ces derniers jours les flics ont tiré au LBD-40 en pleine tête sur des lycéen.ne.s, et que l’on ne compte plus les blessé.e.s et mutilé.e.s parmi les gilets jaunes, le nouveau plan de com’ est de préparer l’opinion à de nouveaux morts par la police. En effet, déjà samedi dernier, une personne est décédée à Marseille suite à un tir tendu de grenade lacrymogène. Ces derniers jours, les flics et le gouvernement, n’ont eu de cesse de monter dans la surenchère répressive :
après avoir annoncé qu’ils (...)

Salariat - précariat

La cour de cassation reconnaît le statut de salarié de fait d’un livreur à vélo

Après plusieurs aller-retours juridiques entre différentes instances sur la question, la cour de cassation a reconnu le 28 novembre le statut de salarié d’un ancien livreur (en auto-entrepreneur donc) de Take It Easy.
Les patrons de cette boite de merde l’avaient mise en liquidation en 2016, en laissant 2500 livreur.ses sur le carreau alors qu’il savaient très bien qu’il n’allaient pas les payer pour le dernier mois. Ces batards font maintenant des conférences sur les start-up payées une blinde (...)

Répression - prisons

Nouveau cap dans la militarisation : les flics veulent utiliser des blindés pour « sécuriser » la manifestation de samedi

Du jamais vu dans une manif ! Le Parisien, toujours à la pointe de l’info s’est intéressé à savoir comment on allait pouvoir mater la révolution. En sortant des blindés pardi !
Y aura-t-il samedi, à l’acte IV du mouvement des Gilets jaunes, des véhicules blindés de la gendarmerie déployés dans Paris ? La question était à l’étude ce mercredi. Seul le Premier ministre peut solliciter l’intervention de ces engins, appelés dans le jargon, VBRG, pour « véhicules blindés à roues de la gendarmerie ». Celle-ci dispose (...)

Salariat - précariat

La CGT appelle à une « journée d’action » le vendredi 14 décembre

Dans un communiqué assez flou, la CGT appelle implicitement à rejoindre le mouvement contre la politique d’austérité du gouvernement :
Ce contexte politique qui « tire » toujours sur les plus précaires et les plus fragilisés au profit des plus riches amène une colère grandissante. L’absence de réponses concrètes et immédiates du gouvernement et du patronat, leur refus d’ouvrir de véritables négociations, génèrent une légitime colère dans la population.
La CGT partage cette colère et porte, encore dans les (...)

Répression - prisons

La police annonce qu’elle allumera tout ce qui bouge au flash ball samedi 8 décembre

Un article du Parisien, d’ailleurs très triste des dégradations qu’a connu Paris samedi dernier nous éclaire sur la vision du maintien de l’ordre par les flics samedi 8 décembre.
On y apprend que la police ira plus au contact et surtout que
L’absence de « fan-zone » pourrait libérer l’équivalent de douze compagnies de CRS (soit 900 hommes environ), dédiées à d’autres tâches plus offensives. Les policiers pourraient avoir recours plus souvent aux tirs de flash-ball.
Plus de tirs de flash ball donc. Ou plutôt (...)

Répression - prisons

Vengeance d’État contre les lycéens du Val d’Oise

Après une première journée de mobilisation, de blocages et de manifs dans les lycées du 95, avec déjà 32 interpellations, les flics misent tout sur une répression hors norme. Ce mardi 4 décembre, 138 interpellations ont eu lieu, essentiellement à Enghien, Villiers-le-Bel et Cergy.
La répression ne s’arrête pas là. Les flics les ont sûrement bien tabassés. 17 lycéen.ne.s sont, d’après le Parisien, en urgence vitale relative, c’est à dire suivant la classification médicale, sévèrement blessé.e.s.
Parmi les (...)

Antifascisme

Paris : le nazi Yvan Benedetti a été viré du rassemblement des gilets jaunes samedi après midi

La vidéo a fait le tour de twitter. Présentée abusivement comme un affrontement entre « casseurs » et gilets jaunes on y voit un homme prendre pas mal de coups, attaqué par d’autres gilets jaunes. Incompréhension d’abord. On y voit des gilets jaunes se battre entre eux.
#1erDecembre casseurs Vs gillets jaunes pic.twitter.com/3W2Sfgbf9L— Marcos Radolno (@fusekin) December 1, 2018
https://twitter.com/fusekin/status/1068871792440291333
On a appris par la suite que la personne qui (...)

Salariat - précariat

La préfecture de police de Paris annonce le verrouillage des Champs-Elysées samedi 1er décembre

Comme samedi dernier, la manifestation des Gilets jaunes n’est pas déclarée. Elle ne le sera d’ailleurs pas, les « représentants » (qui sont par ailleurs souvent des opportunistes et des petits patrons) ont refusé de jouer le jeu de la préfecture. Toujours bien informé auprès des flics, Le Parisien du jour sort un article sur les mesures policières et sur l’ambiance du rassemblement de demain. Et à priori ça va être sportif pour les flics qui sont mobilisés sur de nombreuses manifestations. Pour éviter de (...)

Éducation - partage des savoirs

Ça bouge dans les facs et les lycées franciliens !

Contre la hausse des frais d’inscription, contre Parcoursup, pour rejoindre l’ambiance contestataire initiée par les Gilets Jaunes... 500 personnes en AG mardi à Paris 8, 200 hier à Nanterre, plus de 500 aujourd’hui à Tolbiac !
Plusieurs lycées bloqués aujourd’hui à Paris, dans le Val d’Oise, dans les Hauts-de-Seine et partout ailleurs en France !
Gageons que tout ce beau monde sera dans la rue demain et après histoire de fêter Noël avant l’heure (...)

Répression - prisons

Souriez, à résidence vous êtes assigné.es !

Deux amendements votés le 9 novembre ont été adopté sans débat et en toute discrétion à l’assemblée nationale. Ils alourdissent encore les capacités répressives de l’État via des mesures administratives renforçant encore les prérogatives administratives du ministère de l’intérieur qui peut se placer de plus en plus hors du contrôle de la justice.
En effet, comme l’explique cet article du journal pourtant largement inféodé à la politique gouvernementale.
« Le but de ces amendements est d’éloigner le juge des (...)

Logement - Squat

Choisy-le-Roy (94) : un bidonville de familles rroms expulsé par la mairie

Communiqué de la Ligue des Droits de l’Homme du Val-de-Marne :
Hier mercredi 7 novembre, la préfecture soutenue par la municipalité de Choisy-le-Roi a expulsé les familles présentes sur le bidonville.
Une partie d’entre elles avait quitté leur habitat dans la nuit : la police faisait pression depuis plusieurs jours. Ces familles sont donc aujourd’hui dans l’errance cherchant un nouvel endroit où se poser.
Le préfet avait obtenu du Tribunal Administratif de Melun une décision d’expulsion car il avait (...)

Genre - Féminisme

12em arrondissement : Double aggression transphobe lundi 5 octobre

Après les très nombreuses aggressions homophobes qui ont ponctué la rentrée, notamment à Paris, c’est une femme transgenre qui a été aggressée dans les rue du 12em arrondissement selon le Parisien.
Lundi matin, à 8 heures, rue Sibuet, derrière le boulevard de Picpus (XIIe), elle a été agressée alors qu’elle se rendait au travail. L’homme l’a d’abord insultée puis agrippée. La victime a réussi à s’échapper.
Un peu plus loin, rue du Rendez-Vous (XIIe), la victime a été agressée, bousculée et insultée par un (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 45 |

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net