Brèves

Répression - prisons

Villiers le Bel : Un flic condamné pour avoir blessé deux personnes à coups de flash ball en 2009

9 ans, c’est ce qu’il faut à la justice pour juger un flics. Ca change de nos comparution immédiates ! Et pour quelle condamnation ?
Les faits remontent à la soirée du 9 mai 2009 lorsqu’une patrouille de trois policiers a été prise à partie par plusieurs dizaines de jeunes dans le quartier de la Cerisaie. Des projectiles sont lancés dans leur direction, des coups sont portés. L’un des policiers fait usage d’un lanceur de balles de défense blessant grièvement à l’œil Alexandre et Bruno. Une enquête de (...)

Éducation - partage des savoirs

Grève et blocus au lycée Jean Macé de Vitry

Hier jeudi 11 octobre et aujourd’hui vendredi 12 octobre, 300 lycéens et leurs profs ont fait un blocus du lycée Jean Macé à Vitry.
Ielles étaient aussi une cinquantaine aujourd’hui devant le Rectorat de Créteil pour réclamer l’ouverture d’une classe supplémentaire (voir sur le site du Parisien).
Comme les lycées du 93, ielles veulent plus de moyens, plus de profs et pas des classes à 32 élèves !
Dans beaucoup d’établissements d’Île de France, situés dans des quartiers classés anciennement « Zone (...)

Répression - prisons

Boulogne : Bakary, poursuivi par les flics, meurt dans un étang

Le 14 septembre 2018, une dépêche de l’AFP révèle qu’un jeune homme est mort une semaine avant après avoir été pris en chasse par la police dans le Bois de Boulogne. Il a fallu une plainte de la famille pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner » et « non-assistance à personne en péril » pour que l’information soit connue.
Bakary S., 26 ans, a été retrouvé mort dans l’étang du bois de Boulogne, dans des circonstances troublantes, selon la famille. Les policiers ayant (...)

Salariat - précariat

Gare Saint-Lazare : un cheminot meurt dans un accident du travail dans la nuit du 10 au 11

Un accident du travail mortel a eu lieu hier à une heure tardive. Les circonstances de l’accident sont troubles mais il est sûr que le cheminot s’est fait écraser par un train. Sur le facebook des cheminots mobilisés de gare du nord on pouvait lire ce message :
Encore un cheminot mort au travail cette nuit. M. Michel Pape contrôleur signalisation confirmé qualification F (né en 1963), affecté à l’unité travaux de l’Infrapôle PSL a été heurté vers 22h40 sur la voie 2 du groupe 5 après l’extrémité des (...)

Répression - prisons

19e : Les flics se déchaînent contre deux personnes de la cité des Chaufourniers (dite « Cité Rouge »)

Les flics de la canine du 19e accompagnés de la CSI 75 (compagnie de sécurisation et d’intervention de Paris) se sont déchainés contre deux jeunes du quartier. Encore une fois la vidéo les a surpris dans leur basse besogne.
On voit les flics se ruer soudainement sur un des jeunes.
D’après Le Parisien (et surtout d’après la police) la personne les aurait insultés.
C’est ensuite un déchaînement de violence, lâcher de chiens, coups de pieds, de poings. Les flics font leur sale taf avec toujours autant (...)

Migrations - sans-papiers

Place de la République : rassemblement samedi 6 octobre - sauver l’Aquarius et le sauvetage en Méditerranée

Un rassemblement est appelé pour soutenir l’aquarius et l’ONG SOS mediterranée, criminalisés par tous les pays d’Europe alors que ce navire cherche juste à empêcher la méditerranée de devenir un tombeau pour les immigrés. Un rassemblement est appelé le 6 octobre à 14h30 place de la République. Voici les revendications :
SOS Méditerranée appelle à une mobilisation citoyenne à l’échelle européenne, afin de demander à tous les États d’Europe :
De prendre toutes les mesures nécessaires pour permettre à (...)

Salariat - précariat

2e arrondissement : La grève de l’hotel Hyatt continue !

Un rassemblement a eu lieu mercredi et les grévistes appellent à un nouveau rassemblement ce vendredi (5 octobre) midi devant l’hotel Hyatt, 5 rue de la Paix, Métro Opéra !
La section syndicale CGT appelle à une nouvelle action vendredi 5 octobre à midi : manif festive rue de la Paix.
Les grévistes vous espèrent nombreux, costumés, de bonne humeur et déterminés.
Qu’on se le dise : on ne lâche rien ! Les revendications restent les mêmes :
La section syndicale CGT du Park Hyatt Paris Vendome a reconduit (...)

Salariat - précariat

Les femmes de chambres du palace Hyatt Vendôme en grève illimitée

Le 25 septembre, 200 salarié.e.s de l’hôtellerie, du nettoyage et de la restauration ont manifesté à l’occasion de la Fashion Week contre la sous-traitance dans l’hôtellerie et pour des conditions de travail et des salaires décents, et en hommage à leur collègue et camarade Issa Coulibaly, qui avait souffert des pratiques de son employeur, la société de nettoyage ONET, retrouvé mort d’épuisement dans sa chambre de foyer.
Plusieurs dizaines de travailleuses et travailleurs de l’hôtel Park Hyatt Paris (...)

Éducation - partage des savoirs

Grèves de rentrée dans les lycées de Seine Saint Denis

Décidément, ça gueule dans les lycées du 93 !
Après le lycée Mozart au Blanc-Mesnil, c’est le lycée Jacques Feyder à Epinay et le lycée Jean-Zay d’Aulnay-sous-Bois qui s’y mettent.
À Aulnay, ce sont les surveillant-es et les profs qui ne sont pas assez pour faire leur taf et en sont à leur 3e grève depuis la rentrée : c’est sûr qu’avec 3 surveillant-es pour 1500 élèves ça risque d’être tendu...
À Epinay, ça gueule pour les conditions d’études : pas d’emplois du temps à la rentrée, 1 chiotte pour 100 élèves tous (...)

Répression - prisons

1er mai : Les flics ont utilisé une décoction à base de viande et d’os broyés dans les canons à eau

L’information circule depuis quelques jours suite à un article du Parisien intitulé « On trouve de tout dans le canon à eau » : les flics auraient utilisé des additifs durant le Premier Mai qui, on se souvient, a été très répressif. Et pas n’importe quels additifs : Le 1er mai, à Paris, c’est une mousse très spéciale qui a été utilisée. Le canon projetait ainsi « des protéines de viande macérées, mélange de sang séché et d’os broyés », à l’odeur pestilentielle. « Les manifestants ont été réellement surpris, (...)

Répression - prisons

Fleury-Mérogis : encore un suicide, le 12e de l’année

Un détenu s’est donné la mort aujourd’hui (6 septembre) à Fleury-Mérogis (Essonne), a-t-on appris auprès de la direction de l’administration pénitentiaire (DAP), ce qui porte à douze le nombre de suicides depuis le début de l’année dans cette prison qui est la plus grande d’Europe.
L’info vient du Figaro
« Ce suicide pose la question de la prise en charge des détenus avec des profils psychiatriques », a relevé la source pénitentiaire, estimant que « sa place était plutôt en hôpital psychiatrique ». Cet (...)

Répression - prisons

Les cowboys de la RATP vont désormais pouvoir se balader avec une arme semi-automatique

Encore une bonne nouvelle. Avec la présomption de légitime défense qui a permis une hausse sans précédent des tirs policiers, on apprend que l’État a décidé d’armer un peu plus les GPSR. Les GPSR ce sont les cow-boys recalés de la police qui assistent les contrôleurs et « sécurisent » le métro.
Il est important de noter que ces derniers étaient déjà équipés « d’armes létales », en l’occurence des révolvers à 5 balles. Mais c’est désormais des pistolets semi-automatiques qui vont équiper les agents de sécurité. Le (...)

Éducation - partage des savoirs

Argenteuil : Le collège Jean-Jacques Rousseau en grève avant même la rentrée

Une grève d’une semaine a démarré dans le collège Jean-Jacques Rousseau d’Argenteuil. L’équipe pédagogique a listé quelques revendications à déposer au rectorat :
Agir contre la surpopulation du lycée. La capacité d’accueil maximale du collège (550/600 élèves) est dépassée : le collège accueille 617 élèves à la rentrée 2018 soit 50 élèves de plus que l’année dernière. Entassements et bousculades à cause du manque d’espace dans l’enceinte de l’établissement sont redoutés (couloirs étroits, cour trop petite, grille (...)

Répression - prisons

Paris : il parait que la police parisienne a libéré Paris le 19 août 1944

Il parait que la police parisienne a libéré Paris le 19 août 1944. Trop drôle !
Ah bon, mais nous, qui nous liberera de la police parisienne ?
Excusez moi, au risque de paraître irrévérencieux, mais ça m’a toujours fait pouffer de rire cette histoire selon laquelle la police parisienne aurait participé à la libération de Paris !
Après une franche compromission de cinq années qui entre autres aura conduit la grande majorité de la police parisienne entre 1939 à 1944 à organiser ou à collaborer à la chasse (...)

Migrations - sans-papiers

18e : Les autorités appellent à la rescousse la très démocratique police marocaine pour gérer les mineurs isolés

Depuis un an et demi un quartier de la goutte d’or est confronté à une situation assez inédite : l’arrivée de mineurs marocains, parfois très jeunes (moins de 10 ans) et souvent toxicomanes. Cette situation de détresse sociale a amené la mairie de Paris à réfléchir à des solutions. Tous les programmes sociaux envisagés ont échoué. Certains n’étaient pas adaptés et la plupart ont été refusés par les jeunes qui, en grand précarité, refusent la séparation avec leurs potes et un saut dans l’inconnu où ils n’ont (...)

Répression - prisons

Affaire Benalla : Crase et Alexandre Benalla sont également intervenus dans le jardin des plantes le premier mai

Souvenez vous de la nasse du premier mai. Une centaine de personne se sont fait nasser devant et dans le jardin des plantes. La plupart des manifestants badauds qui se sont fait coincer là après le reflux de la foule. A cette occasion un homme s’est fait salement tabasser. Par de vrais flics cette fois. Ça n’a ému personne. Mais vu qu’en grattant un peu on trouve des trucs, en regardant les (trop nombreuses vidéos) de la chaine de propagande russe Russian Today on y retrouve notre « ami » Benalla (...)

Contrôle social

Une fois n’est pas coutume, la pref’ ment

Parmi les divers rebondissement du feuilleton de l’été, on a appris que des policiers ont transmis à Alexandre Benalla, le 18 juillet au soir, les images de vidéosurveillance captées le 1er mai place de la Contrescarpe. Soit 78 jours après les faits. .balise-article-modele article padding-top : 5px ; padding-right : 5px ; background-color : #f6f6f6 ; border-left : 2px solid #a30006 ; margin-bottom:1rem ; margin-top:1rem ; .balise-article-modele a display : inline-block ; text-decoration : (...)

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 44 |

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net