À lire ailleurs

Salariat - précariat

Réforme des retraites : « c’est une attaque contre l’ensemble de la population »

À quelques jours de la grève générale du 5 décembre contre la réforme des retraites, qui s’annonce comme une importante journée de lutte, nous [Acta zone] avons rencontré Damien, agent de circulation à la SNCF et syndicaliste CGT. L’occasion de revenir à la fois sur les précédentes mobilisations contre les restructurations du rail et la contestation à venir contre la réforme des retraites, tout en évoquant les dynamiques de revendication locale, l’impact des Gilets jaunes et les transformations du cadre des manifestations depuis 2016 et l’apparition du cortège de tête. Un article publié sur acta.zone.

Salariat - précariat

Après Debord, le spectacle à la dérive

Le personnage de Guy Debord, leader de l'Internationale Situationniste et théoricien de la "société du spectacle", a souvent été dépeint comme un artiste-bohème critiquant les "médias de masse". Cet article se propose de revenir sur le concept de « société du spectacle » pour le relier à la théorie marxiste de la totalité sociale, avant de pointer les limites de sa pensée à notre époque, le spectacle à la dérive

Salariat - précariat

Que décembre soit bouillant !

Et si le conflit pour nos retraites devenait le point de rencontre de toutes les luttes ? Le moyen de mettre enfin un coup d’arrêt à ce gouvernement et à la casse sociale et de reprendre l’offensive ? Et si décembre était enfin le mois de l’explosion du ras-le-bol et de la colère ? Nous sommes des milliers à l’espérer, mais pas question d’attendre, il faut préparer et organiser. À un mois du 5, faisons le point.

Salariat - précariat

Comment la grève du 5 décembre s’est imposée à l’assemblée des assemblées

Pendant trois jours, 450 Gilets jaunes sont venus de toute la France pour débattre à Montpellier des suites à donner à leur mouvement. Pour cette quatrième assemblée des assemblées (ADA), ils ont concentré leurs réflexions sur comment renouer le lien avec la population, converger avec d’autres mouvements, s’organiser face à la répression, structurer leur ADA ou agir dans le contexte des élections municipales. Mais la perspective d’une grève reconductible à partir du 5 décembre s’est imposée comme un sujet central. Texte paru sur le site Rapports de force.

Salariat - précariat

Montpellier. Gilets jaunes, acte 46 : la police fonce dans le tas

Les autorités ont visiblement décidé d’interdire aux gilets jaunes de manifester à Montpellier. La stratégie policière est rudimentaire : provoquer et taper. Récit de l’acte 46 des gilets jaunes. Lors de la traditionnelle séance de claquages de bises sur la Comédie, on juge dans quel état d’esprit sont les gens. Énervés, enjoués, fatigués, déterminés, lassés, ou bien tout cela à la fois : à chaque semaine son humeur. Aujourd’hui, l’ambiance était plutôt partie pour être détente. Personne de casqué, pas de (...)

Salariat - précariat

[Radio] Gilets Jaunes : 3e Rencontre Nationale à Montceau-les-Mines & Rencontre anti répression à Toulouse

[Radio] Gilets Jaunes : 3e Rencontre Nationale à Montceau-les-Mines & Rencontre anti répression à Toulouse Dans l’émission de l’Actualité des Luttes - FPP 106.3 Mhz - du 25 juin il est question de rencontres nationales des Gilets Jaunes. Après Commercy et Saint-Nazaire, les Gilets Jaunes réunis au sein du groupe Assemblée des Assemblées tiendront leur troisième rencontre nationale à Montceau-les-Mines les 28, 29 et 30 juin 2019. Et dans cette première partie d’émission , nous serons en compagnie (...)

Salariat - précariat

Occuper les ronds-points : une tradition de lutte en Guyane

Récits du mouvement Pou Lagwiyann dékolé, avec des membres de l’Union des travailleurs guyanais. Depuis le 17 novembre 2018, le blocage de centaines de ronds-points sur tout l’hexagone est devenu la stratégie privilégiée de la révolte des Gilets jaunes. Sur le sol guyanais, cela fait bien longtemps que les ronds-points sont des lieux de résistance, où l’on se retrouve pour débattre, partager des vivres et construire des cabanes. Retour sur le mouvement du printemps 2017, où même sur les fleuves s’organisaient des barrages ! Propos recueillis par la revue Z.

Salariat - précariat

Acte XXII - 13 avril - Toulouse, capitale des Gilets jaunes ?

Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, Toulouse est une ville où les manifestant·e·s n’ont cessé de se réunir par milliers semaine après semaine. Après le 16 mars, au lendemain de la fin de la campagne de com’ macroniste nommée « grand débat », le samedi 13 avril s’annonce comme la prochaine grosse date de mobilisation. Cette fois-ci, à Toulouse, capitale du sbeul. Plusieurs appels circulent à venir en masse faire de Toulouse la capitale des GJ.

Salariat - précariat

Gilets Jaunes : Chronique d’un basculement

Comment le mouvement des GJ s'est-il retrouvé bouleversé au cours de la lutte et quelles en sont ses limites ? « Contrairement aux cycles de lutte précédents, où le Capital pouvait consentir à céder des miettes au prolétariat en cas de mobilisations conséquentes (les fameux acquis sociaux), l’État est aujourd’hui dos au mur et la conjoncture de crise ne lui laisse aucune marge de manœuvre, tant au niveau politique qu’économique. Les Gilets jaunes devront donc franchir un seuil qualitatif dans le cours de leur lutte sous peine de ne pouvoir sortir de l’impasse dans laquelle ils se trouvent. C’est un combat à mort qui se joue sous nos yeux, marquant d’une pierre jaune le deuil des mouvements sociaux traditionnels. »

Salariat - précariat

Situation insurrectionnelle à Lyon à l’appel de l’intersyndicale et des Gilets Jaunes

L’intersyndicale lyonnaise a décidé de faire suivre l’appel de nombreux groupes de Gilets Jaunes à se rejoindre dans la rue ce lundi 1er avril pour ne plus laisser la blague politique qu’est Macron en poste. Différents appels à sortir partout en ville, à commencer à « prendre la rue », à « bloquer les flux » et à « envahir l’A7 » circulent depuis 14h00. Ne nous laissons plus bloquer sur une place, soyons partout !

Salariat - précariat

Variations de la violence : la journée du 16 mars à Paris

Dans la très chic rue de Montorgueil, la bourgeoisie jette des pots de fleurs sur le cortège de gilets jaunes, BHL soutient la « Marche du siècle » qui sert de prétexte à maudire les autres mobilisations et quand le Fouquet’s brûle, c’est l’abomination. Faut-il plus de preuves que la perception de « la violence » est toujours affaire de politique et que la politique est encore affaire de classes ?

Salariat - précariat

Dijon : « Nourrir les luttes » entretien avec des gilets jaunes autour de la soupe d’après manif’

« C’est dans la cuisine collective de l’Espace Autogéré des Tanneries que nous avons rencontré un sympathique groupe de gilets jaunes qui depuis près de 3 mois fait une soupe pour la distribuer les soirs de manifs ou d’assemblée populaire. Nous avons profité du bouillonnement de la soupe pour discuter et approfondir un peu les questions qui traversent le mouvement. »

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |

Suivre tous les articles "À lire ailleurs"