À lire ailleurs

Répression - prisons

Communiqué du journal L’Envolée suite à la censure du n°52 dans les prisons françaises.

Le 4 janvier dernier, par une « note de la direction » placardée dans toutes les prisons, l’administration pénitentiaire (AP) a interdit la diffusion du n° 52 du journal L’Envolée aux prisonnier·e·s abonné·e·s ; en même temps, elle a porté plainte pour diffamation et injure. Depuis vingt ans, L’Envolée soutient que les prisonniers, les prisonnières et leurs proches sont les mieux placés pour énoncer quelques vérités sur la prison. À travers cette censure et cette plainte, il s’agit de réduire au silence cet espace de libre expression, d’information et d’élaboration collective d’une critique de la prison.

Antifascisme

Conspiration et fantasmagorie à l’ère de Trump et du Covid

Les camarades de Lundi Matin on traduit un texte nécessaire du collectif Italien Wu Ming sur le phénomène Qanon. En effet, ce collectif est légitime dans sa critique car l'aspect complétement délirant des théorie Qanon sont paradoxalement tiré d'une oeuvre de fiction de ce même collectif issu de l'altermondialisme. Une plongée effrayante dans l'effondrement de la pensée rationnelle au service du fascisme.

Résistances et solidarités internationales

« Pour la vie. les zapatistes visiteront les 5 continents » deuxième partie : le bar

"Vous ne savez pas bien pourquoi, mais vous marchez et une petite fille vous tient par la main. Vous êtes sur le point de lui demander vers où vous vous dirigez, quand vous passez devant une grande taverne. Une enseigne lumineuse, grande comme une devanture de ciné, déclare : « L’HISTOIRE EN LETTRES MAJUSCULES. Cantina-bar », et plus bas « Interdit aux femmes, enfants, indigènes, chômeurs, autres genres, personnes âgées, migrant.es et autres choses jetables » (...)"

Médias

Fake news grossière dans les médias lyonnais, il serait temps de retourner en école de journalisme

Qu’est-ce qu’une source, un média, et pourquoi faut-il vérifier ses sources ? Des questions à la base de la profession de journalisme. Et pourtant elles ne semblent pas maîtrisées par nos médias locaux, Le Progrès et Lyon Capitale en tête, qui à force de repompage les uns sur les autres finissent par écrire n’importe quoi. La pluralité de la presse « professionnelle » lyonnaise étant encore une fois une vaste blague.

Résistances et solidarités internationales

Il y a des contrées où chercher à comprendre peut entraîner la mort…

Macron a promu Al-Sissi Grand-Croix de la Légion d'Honneur. La répression du dictateur égyptien, c'est pourtant 60 000 prisonniers depuis son accession au pouvoir par un coup d'État en 2013, 90 pendaisons rien que pour l'année 2020 et des milliers de disparu.e.s dont certain.e.s réapparaissent mort.e.s après avoir été tabassé.e.s et torturé.e.s. C'est le cas par exemple de Giulio Regeni sur lequel cet article de lundi.am se repenche... Macron et Al-Sissi paieront le prix un jour ou l'autre ! Solidarité internationale avec le mouvement ouvrier égyptien !

Répression - prisons

Action de soutien aux prisonnier.ère.s anarchistes italien.ne.s

Ce 14 décembre, en Italie, débute le procès des cinq anarchistes arrêté.e.s dans la cadre d’une énième opération répressive nommée Bialystock. Iels ont été interpellé.e.s le 12 juin dernier, avec la collaboration de la France et de l’Espagne sur demande du gouvernement italien, en pleine dérive autoritaire et lançant une grande campagne contre le mouvement anarchiste. En effet, l’État italien poursuit des centaines de militant.e.s anarchistes dont les procès se succèdent depuis ce mois de septembre. À (...)

Répression - prisons

Des nouvelles du 6 décembre à Athènes : un compagnon français arrêté et menacé de déportation

En Grèce, chaque 6 décembre les militants commémorent l'assassinat d'Alexandros Grigoropoulous, jeune de 15 ans tué par balle par un flic à Exarcheia à cette date en 2008. Cette année, la mobilisation a été marquée par une forte répression : 5000 flics sur la ville d'Athènes et plus de 400 arrestations dans la journée. Parmis ces arrété.e.s, un compagnon français n'a pas été relaché et est actuellement détenu dans la prison d´Amygdaleza, un centre de pré-déportation pour migrant.e.s.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 90 |

Suivre tous les articles "À lire ailleurs"