À lire ailleurs

Expression - Contre culture

Le peuple ennemi du peuple ? - Ébauche d’histoire populaire de la démocratie directe suisse

Nous pensons que la Suisse actuelle préfigure à bien des égards ce que pourrait être une France dans laquelle Emmanuel Macron n’aurait pas rencontré les Gilets jaunes : législation ultralibérale, État faible, fiscalité très favorable au capital, puissance politique considérable des organisations représentant le capital, fortes inégalités de revenus, situation sociale totalement pacifiée. C’est pourquoi il nous semble particulièrement intéressant d’observer la démocratie directe depuis ce pays, qui en outre la pratique de façon intensive et depuis fort longtemps.

Répression - prisons

Malfaiteurs associons nous ! Appel à soutien pour R. en détention provisoire à Toulouse depuis près de 4 mois

Le 2 février, jour de l’acte XII, R. se fait contrôler près du lieu de manifestation à Toulouse : peu importe l’intention d’y aller ou non, l’arrêté préfectoral autorise contrôles et fouilles dans le périmètre. R. finit en garde à vue puis en prison pour « association de malfaiteurs ». Il est depuis maintenu en détention provisoire depuis bientôt quatre mois. Appel à soutien.

Répression - prisons

Crépuscule ou l’erreur de la confusion. À propos de l’idole Branco

Il y a quelques jours encore était prévu le passage sur Lyon de Juan Branco pour plusieurs rencontres, à l’invitation notamment du collectif Le Vent se lève de Science-Po Lyon et des Amis du Monde diplomatique. Cette série de rencontres, annulées depuis, s’inscrivait dans le contexte d’exposition médiatique de Juan Branco et du succès en librairie de son dernier ouvrage, Crépuscule. Il nous parait important, au vu du succès que connait cet auteur, y compris chez nos camarades, d’éclairer un peu ce personnage et ce qu’il concentre, selon nous, de la confusion politique du moment.

Répression - prisons

Sur l’évolution des pratiques de maintien de l’ordre dans les manifestations

Ces derniers mois, la question de la doctrine du maintien de l’ordre commence à interroger dans les médias. Il faut dire qu’avec la répétition régulière et importante de situations émeutières depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, le maintien de l’ordre a été particulièrement mis à l’épreuve. Ce texte essaie de revenir sur les transformations opérées ces dernières années dans la pratique du Maintien de l’ordre en France.

Éducation - partage des savoirs

Les enseignants et parents de Vaulx-en-Velin appellent à la grève illimitée contre la loi Blanquer, les réformes des lycées et ParcourSup

Les personnels de l'Éducation nationale de Vaulx-en-Velin (banlieue lyonnaise) en grève reconductible depuis le 29 avril, et les parents mobilisés lancent un appel à l'ensemble des secteurs de l'éducation nationale à débuter la grève illimitée à partir du jeudi 9 mai, contre la loi Blanquer (« école de la confiance ») la réforme des lycées généraux et professionnels, et Parcoursup.

Répression - prisons

Évasion, suicide et émeute au Centre de rétention de Lyon Saint-Exupéry : appel au secours d’un prisonnier

Samedi 13 avril, 6 personnes ont tenté de s’évader du CRA de Saint-Exupéry, 3 d’entre elles ont réussi, les 3 autres tabassées par les flics sont passées de l’hôpital à la garde a vue avant d’être ré-enfermées au CRA. Ce lundi 15 avril une personne a tenté de se suicider. Ci-dessous un appel au secours d’un prisonnier enregistré avec son accord.

Salariat - précariat

Acte XXII - 13 avril - Toulouse, capitale des Gilets jaunes ?

Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, Toulouse est une ville où les manifestant·e·s n’ont cessé de se réunir par milliers semaine après semaine. Après le 16 mars, au lendemain de la fin de la campagne de com’ macroniste nommée « grand débat », le samedi 13 avril s’annonce comme la prochaine grosse date de mobilisation. Cette fois-ci, à Toulouse, capitale du sbeul. Plusieurs appels circulent à venir en masse faire de Toulouse la capitale des GJ.

Salariat - précariat

Gilets Jaunes : Chronique d’un basculement

Comment le mouvement des GJ s'est-il retrouvé bouleversé au cours de la lutte et quelles en sont ses limites ? « Contrairement aux cycles de lutte précédents, où le Capital pouvait consentir à céder des miettes au prolétariat en cas de mobilisations conséquentes (les fameux acquis sociaux), l’État est aujourd’hui dos au mur et la conjoncture de crise ne lui laisse aucune marge de manœuvre, tant au niveau politique qu’économique. Les Gilets jaunes devront donc franchir un seuil qualitatif dans le cours de leur lutte sous peine de ne pouvoir sortir de l’impasse dans laquelle ils se trouvent. C’est un combat à mort qui se joue sous nos yeux, marquant d’une pierre jaune le deuil des mouvements sociaux traditionnels. »

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 71 |

Suivre tous les articles "À lire ailleurs"