Mémoire

Salariat - précariat

La dialectique peut-elle casser des vitres ?

À l'automne 2010, en plein dans le mouvement des retraites qui secouait alors l'économie et la vie sociale en France, une polémique enflait sur la présence de « casseurs » au sein des manifestations, cristalisée autour de l'affaire du « ninja ». Polémique qui n'est que la redite d'un éternel débat ; en réalité une approche dogmatique (et gestionnaire) du prolétariat. L'AG Turbin, une assemblée parisienne de plusieurs centaines de personnes, tentait alors d'en expliquer le fond. Il nous a paru intéressant de relire ce texte avant de sombrer, à nouveau, dans des dénonciations malvenues.

Résistances et solidarités internationales

Les Martyrs de Chicago - aux origines du 1er mai

Le 1er mai 1886, la pression syndicale permet à environ 200 000 travailleurs américains d'obtenir la journée de huit heures. Mais d'autres, moins chanceux, au nombre d'environ 340 000, doivent faire grève pour forcer leur employeur à céder. Le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago. Une marche de protestation a lieu le lendemain et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers. C'est alors qu'une bombe explose devant les forces de l'ordre. Elle fait une quinzaine de morts dans les rangs de la police.

Ecologie - Nucléaire

25 avril 1986 L’énorme mensonge de Tchernobyl

En 1986, la France apprenait que « le nuage de Tchernobyl s’était arrêté à la frontière »... C'est Sarkozy, alors délégué interministériel pour les énergies et le nucléaire dans le gouvernement Chirac, qui s'est chargé d'orchestrer cet énorme mensonge. Le 26 avril 1986, une catastrophe nucléaire près de Tchernobyl, en Ukraine, fait 47 morts directs, mais plus de 4000 victimes indirectes, au delà des frontières. Aujourd’hui, 23 ans après, 80% des enfants de Biélorussie et de très nombreux Ukrainiens sont malades à cause de la catastrophe de Tchernobyl. A Lyon, un rassemblement participatif a lieu le samedi 25 avril à 14h précises Place de la Ré pour dénoncer ce mensonge et s'opposer au nucléaire.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 |

Suivre tous les articles "Mémoire"