Brèves

Répression - prisons

Encore des flics à la maison !

Ce matin vers 9h six ou sept flics débarquent pour me remettre un papier sûrement une interdiction liée à l’état d’urgence. Manque de chance je suis absent et donc elle ne s’applique pas à moi ! La camarade présente a refusé de leur donner mon numéro de portable et donc impossible pour eux de me joindre. Elle garde ses réflexes datant de l’époque de la dictature de Pinochet… Je suis libre d’aller et de faire ce que je veux ! Alors ce soir en marche vers la révolte ! Toujours enragé et deter ! (...)

Répression - prisons

1er mai : le syndicat Alliance glisse encore un mensonge dans sa com’

Dans un article d’Europe 1 consécutif à un communiqué du syndicat policier Alliance (toujours au top du graphisme), le secrétaire général Fabien Vanhemelryck assène un mensonge complétement assumé. Il est sous entendu que le flashball et LBD 40 aurait été interdit durant la manifestation du premier mai. Jugeant les lacrymogènes trop doux, le secrétaire général du syndicat de droite dure pleurniche. Les armes ne seraient pas assez efficaces... Interrogé par Europe 1, Fabien Vanhemelryck, secrétaire (...)

Répression - prisons

1er Mai : La flic grièvement blessée s’est fait mal toute seule avec sa grenade

La préfecture de police ne cesse de communiquer sur les flics blessés par des cocktails molotov mais oublie de mettre en avant un élément : une flic s’est gravement blessée toute seule selon la préfecture de police. Une membre des CSI a visiblement eu une grenade de désencerclement qui lui a pété dans les doigts. À noter tout de même que le phénomène semble arriver souvent. Le 9 avril 2016 à Rennes, un membre des CRS avait vu sa main bien amochée par une grenade du même type. Tranquille les gars c’est (...)

Salariat - précariat

Tribune de syndicalistes. « Le 7 mai : Ni nationalisme xénophobe, ni ultralibéralisme austéritaire ! »

Parce que les travailleurs et la jeunesse n’ont rien à attendre du prochain gouvernement, nous relayons cette tribune initiée par une quarantaine de syndicalistes, qui appelle à s’abstenir le 7 mai. Pour un 1er mai de combat : tous et toutes dans la rue pour défendre nos intérêts ! Le 7 mai : Ni nationalisme xénophobe, ni ultra-libéralisme austéritaire ! Suite aux résultats du 1er tour, de nombreuses personnalités, organisations politiques et aussi syndicales, comme la CFDT, ont formulé un appel au vote (...)

Répression - prisons

« Enculé, ordure », même en étant candidat à la présidentielle, tu te fais insulter par les flics

Philippe Poutou, le candidat du NPA était à l’émission du grand cirque électoral, « 15 minutes pour convaincre » hier soir sur France 2. Un émission ou tout le monde explique comment il va sauver le monde en un quart d’heure. Philippe Poutou, plutôt offensif comme à son habitude, a tenu les revendications du Nouveau Parti anticapitaliste sur le désarmement de la police. Rien de dingue, c’est ce qui est défendu depuis plusieurs années par tout un pan du mouvement social. Interdiction du Flash-ball, (...)

Répression - prisons

Aulnay-sous-Bois : un ado arrêté parce qu’il gribouillait des affiches du FN

Un ado de 14 ans a été embarqué par les keufs pour avoir dessiné un symbole extrêmement subversif sur les affiches du FN à Aulnay-sous-Bois : un sexe masculin. Autrement appelé pénis, ou plus trivialement bite. Cet affront a sans doute écœuré les agents de police surprenant ce dangereux individu, qui ont décidé de le coffrer pour la nuit. Rappelons quand même que la candidate raciste du FN est plébiscitée par une majorité de flics et de militaires. Les flics d’Aulnay, connus pour leurs actes de barbaries (...)

Répression - prisons

Pour le premier tour social, on manifeste aussi contre les violences policières

Pour le premier tour social, Urgence notre police assassine appelle aussi à manifester demain pour le premier tour social. .balise-article-modele article padding-top : 0.5rem ; padding-right : 0.5rem ; background-color : #f6f6f6 ; border-width : 2px 0px 2px 0px ; border-style : solid ; border-color : #a30006 ; margin-bottom : 1rem ; .balise-article-modele a display : inline-block ; text-decoration : none !important ; (...)

Répression - prisons

[Fresnes-sur-Marne] Un policier hors service sort son arme lors d’une rixe mortelle sur la N3

Le week-end dernier, Le Parisien nous apprend qu’une bagarre mortelle a éclaté entre automobilistes à hauteur de Fresnes-sur-Marne sur la Route Nationale 3, en direction de Meaux. Triste drame. Seulement voilà, l’un des protagonistes est un policier en civil (en service à Paris). Parce qu’une voiture colle trop celle qui la devance, le policier en civil oblige le véhicule à s’arrêter sur le bas-côté de la nationale et dégaine son arme de poing ! Le Parisien émet deux hypothèses : soit il s’agit d’un (...)

Contrôle social

18e arrondissement : une permanence Les Républicains « vandalisée », la droite pleurniche !

« Fillon, rends l’argent ! » « Boycott 2017 », avec de jolies petites faucilles et marteaux pour faire rager les réacs, ça n’a pas manqué ! Suite à ce relookage plutôt mignon de la permanence du 18e, Pierre Liscia, jeune loup à moustache du défunt UMP a dénoncé « les vieux démons de l’extrême gauche » dans un tweet particulièrement ridicule : Très vite, un soutien ému de NKM, très touché par ce drame, qui a montré plein de solidarité avec cette pauvre vitrine. Cette tragédie a également fortement peiné la pourtant (...)

Salariat - précariat

Marché de Rungis : victoire pour les travailleurs sans-papiers après 3 semaines d’occupation

Après trois semaines d’occupation de la tour du gestionnaire du marché de Rungis, les 128 travailleurs sans-papiers (105 initialement) ont obtenu satisfaction. La société Derichebourg [1], parmi d’autres, refusaient de leur fournir des attestations employeurs pour entamer des procédures de régularisation. .balise-lien-modele article padding-top : 0.5rem ; padding-right : 0.5rem ; padding-bottom : 0.5rem ; background-color : #f6f6f6 ; border-width : 2px 0px 2px 0px ; (...)

Logement - Squat

[Stains] Menace d’expulsion imminente d’un squat par des gros bras

Un lieu abandonné occupé depuis quelques temps à Stains par des mal-logés a subi une première attaque de la part des propriétaires suivi par une visite de la police. Les propriétaires ont réussi à s’introduire dans les lieux en forçant la serrure au cours de la matinée, mais ils n’ont pas réussi à intimider suffisamment les occupants pour qu’ils quittent les lieux, et la police qui est arrivée ensuite n’a pu que constater que l’occupation était trop ancienne pour permettre une expulsion. Furieux, les (...)

Répression - prisons

Ivry, 1er avril : appel à témoin suite à la collision d’une voiture de la BAC et d’un deux roues...

Une voiture de la BAC qui allait en intervention suite à un vol présumé de velib’ a percuté un deux roues ce samedi 1er avril en fin d’après-midi à Ivry au croisement de l’avenue Pierre Semard et de la rue Victor Hugo. Bilan ? Un scoot’ out vs un pare brise fêlé : deux hommes ont été pris en charge par les pompiers et transportés conscients à l’hôpital... Ce serait deux jeunes du 20è. L’enquête serait confiée à la Brigade de police parisienne. Un appel à témoin a été lancé : (...)

Salariat - précariat

Yvelines : débrayages de cheminots et fort taux de grève chez les manœuvres

Le mouvement de grève des agents du Transport-mouvement (manœuvre, formation et départ) sur l’EGT N et U (+ postes d’aiguillage de Trappes) a commencé hier soir à 22h : il est ultra massif sur Trappes, Versailles, Dreux, Montparnasse et Rambouillet, avec des pointes à 100%, un piquet dès 06h du mat’ et de très nombreux trains supprimés sur les ligne C, N et U, « en raison de difficultés de préparation du matériel », lol ! Les agents du Transport-Mouvement de l’[EGT|Etablissement Gares Transilien] montrent (...)

Salariat - précariat

Marché de Rungis : 105 travailleurs sans-papiers occupent l’administration depuis plus de 10 jours

105 travailleurs sans-papiers soutenus par la CGT Val-de-Marne occupent depuis le jeudi 13 mars au matin la tour de la Semmaris, l’administrateur (société public-privé) du marché de Rungis, pour leur régularisation. Ils travaillent dans des secteurs (intérim, nettoyage, agroalimentaire, etc. ...) où ils sont indispensables. Ils paient leurs impôts, ils cotisent mais n’ont aucun droit. La CGT ne veut pas de travailleurs sans droits et elle sait bien, comme pour le combat pour l’égalité professionnelle (...)

Salariat - précariat

L’hôtel Hilton d’Orly bloqué par le personnel en grève

Un mouvement de grève des personnels, dans un cadre inter-syndical, a démarré jeudi 16 mars à l’hôtel Hilton de l’aéroport d’Orly (94) Les grévistes protestent contre le plan social proposé aux salariés, particulièrement indigent pour un groupe qui génère des milliards de chiffre d’affaires, suite à la fermeture de l’établissement programmée fin 2017 dans le cadre de la rénovation de l’aéroport d’Orly. Infos à suivre ! CNT Solidarité (...)

Répression - prisons

Des interdictions de manifester le 19 mars...

Des interdictions « individuelles » de manifester le 19 mars ont été distribuées aujourd’hui. La source est fiable, il s’agit d’avocat. Sur les interdictions de manifester, on pourra se référer aux points juridiques de Defcol publié en juin 2016 : .balise-lien-modele article padding-top : 0.5rem ; padding-right : 0.5rem ; padding-bottom : 0.5rem ; background-color : #f6f6f6 ; border-width : 2px 0px 2px 0px ; border-style : solid ; border-color : #a30006 ; (...)

Répression - prisons

Val-de-Marne : blocus lycéens contre les violences policières et affrontements à Fresnes et à Cachan

Blocus et mobilisations dans les lycées Frédéric Mistral à Fresnes et Gustave-Eiffel et Maximilien-Sorre à Cachan se sont tenues dès l’aube. Les affrontements ont duré une partie de la journée. L’après-midi, des manifestations ont eu lieu, 500 lycéen.es à Cachan et une centaine à Fresnes d’après le Parisien [1]. En fin d’après-midi, le bilan était de 5 interpellations à Cachan, et 3 à Fresnes. Deux blessés étaient à déplorer du côté des lycéens, tous deux après des tirs de flash-ball, aucun du côté des (...)

Répression - prisons

Lycée Bartholdi (Saint-Denis) : un flic gifle un élève le matin, 3 gardes à vue l’après midi.

Devant le lycée Bartholdi de Saint Denis ce matin, le contrôle de police continue de faire dans la violence et l’humiliation... Un élève se fait contrôler puis gifler par un flic avec son propre carnet de correspondance... Dans l’après midi la tension monte, jet de bouteille, puis arrestations, 3 élèves du lycée sont en gardes à vue ce soir... MaJ 20h07 : Le Parisien évoque ces arrestation dans l’article « Saint-Denis : sept jeunes filles interpellées après un jet de cocktail Molotov sur un lycée », mais (...)

| 1 | ... | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | ... | 48 |

Suivre tous les articles "Brèves"