guerre

Mémoire

11 novembre, la guerre de 1914-1918 : le creuset des totalitarismes

Les commémorations du 11 novembre 1918 occultent toujours le souvenir du carnage et préfèrent exalter le martyre des soldats en sacralisant leurs combats. Elles fabriquent le mythe de la guerre nationale, la mémoire des combats est déformée, le culte du soldat est quasi religieux et s’incarne dans les monuments aux morts et les cérémonies. La République, et avec elle le pouvoir en place (quelle que soit son étiquette politique), profite de ces moments pour s’autocélébrer, sans se soucier de véracité historique.

Mémoire

Midinettes et grèves des ouvrières durant la Grande Guerre

Pendant la 1e guerre mondiale les femmes sont encouragées à travailler et à remplacer les hommes partis au front dans les champs, les usines, les sociétés de transport etc. Pour le même travail elles sont moins bien payées et traitées que leurs collègues masculins et peu soutenues par les syndicats qui s'inquiètent du fait que la place des ouvriers ne leur soit pas rendue à leur retour des tranchées. Elles s'organisent pourtant pendant la guerre et mènent plusieurs mouvements sociaux et grèves revendiquant la revalorisation de leurs salaires et l'amélioration de leurs conditions de travail.

Mémoire

24 août 1944 : les anarchistes espagnols participent à la libération de Paris

Le 24 août 1944, des anarchistes espagnols participent à la libération de Paris. Après avoir été internés en 1939 dans les camps de concentration français, puis utilisés comme main d'oeuvre à bon marché, un certain nombre d'anarchistes espagnols intègrent la résistance anti-nazie en France et en Afrique. Avec leur expérience acquise durant la révolution espagnole, ils participent à des actions de guérilla au sein des maquis puis libèrent de nombreuses villes de l'occupant allemand et de la milice de Pétain.

Analyse et réflexion

La Gazette des confiné·es #7 - Guerre, cocarde et propagande

Les soignant·es du Kremlin-Bicêtre ont-iels applaudi Macron, ou est-ce l'Élysée qui pratique la propagande des temps de guerre ? La guerre, ce n'est pas nous qui en parlons c'est l'État qui la nomme, la fait aux Zad et veut nous y habituer (par le SNU). Quelques réflexions et un tour d'horizon dans une gazette qui essaye de se détacher de la rumeur des bottes et du bruit des grenades.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 14 |

Suivre tous les articles "guerre"