Méditerranée

Mémoire

Mehdi Ben Barka assassiné le 29 octobre 1965 avec l’aide du gouvernement français

À la veille de son enlèvement et de son assassinat, il présidait le comité préparatoire de la Conférence de la Tricontinentale qui devait réunir à la Havane, en janvier 1966, les représentants des mouvements de libération des peuples d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine. Figure intellectuelle et politique du mouvement anticolonialiste et opposant au roi Hassan II du Maroc, Mehdi Ben Barka est assassiné le 29 octobre 1965 près de Paris. Son corps n'a jamais été retrouvé.

À lire ailleurs

Crime raciste en Calabre : un syndicaliste assassiné par balle en Italie

La fête finira Sacko Soumayla, un Malien de 29 ans, est mort abattu, fusillé, la nuit dernière dans la campagne de San Calogero, entre Rosarno et Calimera, dans le Vibo Valentia. Quelqu’un a tiré depuis une longue distance. Deux autres hommes, Madiheri Drame, 30 ans, et Madoufoune Fofana, 27 ans, ont été blessés. Ils étaient à l’entrée de l’ancienne fournaise, une usine désaffectée, à la recherche de vieilles tôles et d’autres matériaux utiles à la construction d’un abri de fortune où ils pouvaient se reposer après le travail dans les champs.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 16 |

Suivre tous les articles "Méditerranée"