À lire ailleurs

Ecologie - Nucléaire

Les Soulèvements de la Terre, Saison 2 : rendez-vous à Niort le 22 Septembre prochain !

Les collectifs Bassines Non Merci, rejoints par les Soulèvements de la Terre appellent à converger, à pied, à cheval, en voiture, en tracteur, sur Niort et dans le Marais poitevin le 22 septembre prochain pour ignaugurer une deuxieme saison d'actions ciblant l'accaparement et l'intoxication des terres par le système agro-industriel. Ceci est un (r)appel à nous rejoindre !

Ecologie - Nucléaire

Dans la nuit du...

Début juin se tenait à Bar le duc le procès pour association de malfaiteurs contre 7 personnes inculpées. Un procès contre des opposants au projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure en Meuse. Pour l’État l’enjeu est clair, tenter d’ écraser coûte que coûte toute résistance au projet de la poubelle nucléaire de Bure, un des chainons manquants de la chaine nucléaire française et européenne. Vendue comme une énergie propre, le nucléaire en est pourtant l’inverse. De l’extraction d’uranium à (...)

Ecologie - Nucléaire

La ZAD du Carnet est toujours là !

Nous avons été expulsé·e·s de la ZAD du Carnet, 400 hectares de zone humide et sauvage, mardi 23 mars dès 5h00 du matin avec une débauche de moyens : 800 gendarmes sur zone et aux alentours, 3 zodiacs 2 hélicos, 2 blindés… le tout après un mois de pression psychologique causée par la menace d’expulsion et la présence accrue de gendarmes. À la suite de l’évacuation des humain.es, des gendarmes mobiles restent sur zone ainsi qu’une entreprise de sécurité privée pour empêcher une réoccupation. Un tel déploiement de forces policières nous semble être une grotesque mise en scène de la toute puissance de l’État autoritaire, qui vise à décourager par avance la moindre contestation. Dans ce communiqué nous souhaitons partager notre analyse de la situation entre colère, optimisme et détermination car la lutte pour un Carnet libre et sauvage continue !

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11 |

Suivre tous les articles "À lire ailleurs"