À lire ailleurs

Ecologie - Nucléaire

« Nous n’avons plus l’Histoire avec nous » : entretien avec Jérôme Baschet

Acta a réalisé cet entretien avec Jérôme Baschet à l’occasion de la sortie de son nouveau livre, Une juste colère. Interrompre la destruction du monde, aux Éditions Divergences. Ce livre — qui contient à la fois un retour sur le mouvement des Gilets jaunes (en particulier la centralité de la pratique du blocage, le refus de la représentation et l’invention de nouvelles formes d’auto-organisation populaire), des analyses sur les derniers développements d’un capitalisme néolibéral qui accélère toujours davantage le désastre écologique, ainsi que d’intéressantes propositions quant au renouvellement de la stratégie révolutionnaire — nous paraissait un excellent support pour aborder avec son auteur les problématiques les plus urgentes de la situation.

Ecologie - Nucléaire

Les bas-fonds du capital

Voici un des texte paru dans Z, revue itinérante d’enquête et de critique sociale, n° 12 « Guyane, Trésors et conquêtes ». Celui-ci nous parle d’extraction minière et de l’omniprésence de sa logique autour de nous, des smartphones avec ses 50 métaux, de pollutions minières et de pourquoi, sur les 10 territoires les plus pollués de la planète, sept sont des sites miniers, des logiques esclavagistes et des conséquences sociales de ce monde invisible.

Ecologie - Nucléaire

Bure : des nouvelles du projet d’enfouissement de déchets nucléaires

« C’est l’un des plus grands projets européens, qui avance dans un silence presque total. (...) Sous la surface du monde, 99% de la radioactivité produite en France serait concentrée dans 265 kilomètres de galeries taillées à même l’argile. Les experts ont tout prévu : un chantier qui durera près de cent trente ans, un coût estimé à 35 milliards d’euros et le risque zéro certifié. Mais les déchets resteront dangereux pour des centaines de milliers, voire des millions d’années. »

Ecologie - Nucléaire

La chimie « verte » et ses boniments

Dans la famille développement durable, voici la petite dernière, la chimie « verte » et son outil « d’avenir » la bioraffinerie et son cortège de boniments : « économie circulaire », « écologie industrielle », « bio-économie »... De la raffinerie de Mède (étang de Berre) au projet de Vichy-Montpertuis, ça pourrait toucher la forêt limousine. Un article initialement publié sur le site d'information limousine « La bogue ».

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

Suivre tous les articles "À lire ailleurs"