À lire ailleurs

Logement - Squat

Londres (Angleterre) : parution de la 14e édition du Squatters Handbook

À la fin du mois d’octobre 2016, la 14e édition du « Squatters Handbook » anglais est parue. Ce guide du squat qui a notamment inspiré « Le squat de A à Z » (l’équivalent français) existe depuis 1976, publié depuis 40 ans à Londres par l’Advisory Service for Squatters. Cette nouvelle édition est particulièrement importante puisqu’il s’agit de la première update depuis l’arrivée en 2012 d’une sévère loi anti-squat qui criminalise pratiquement tout squat de logement (la loi ne concernant pas le squat de locaux (...)

Logement - Squat

Rennes : expulsion de la Maison du peuple

Ouverte le 1er mai dernier par le mouvement contre la loi Travail, la Maison du peuple a été expulsée par la police dans la matinée du vendredi 13 mai, avec le RAID en guest-stars… Dès 6h30, la police intervenait malgré la présence de plusieurs dizaines de manifestant-e-s venu-e-s soutenir les occupant-e-s. A l’intérieur, les CRS n’ont pas fait de détail : ils ont tout pété. Plusieurs personnes étant montées sur les toits pour empêcher l’expulsion, le RAID est intervenu à l’aide d’une grue située sur un (...)

Logement - Squat

Opération humanitaire ou rafle “de gauche” ?

Depuis plus d’une décennie, plusieurs campements précaires de migrants fleurissent aux alentours de la gare du Nord, à Paris. Entre répercussion des exodes d’Afghanistan, du Mali ou de Somalie, et espoirs d’un asile sûr outre-Manche ou dans l’Hexagone. Mardi 2 juin, l’un de ces bivouacs de fortune, apparu depuis de nombreux mois, était évacué au petit matin, à grands renforts de moyens policiers… et de discours « sociaux ». Une expulsion parmi tant d’autres, dont l’objectif semble avant tout d’invisibiliser les indésirables.

Logement - Squat

L’affaire Maryvonne Thamin : quand les fascistes s’en prennent aux squatters - Dossier et vidéo

Dossier du collectif antifa rennais. Vendredi premier mai 2015, un groupe d’individus aux profils plus ou moins clairs a tenté d’attaquer un squat rue de Châtillon à Rennes. L’information présentée telle quelle est celle que l’on a vu fleurir dans les différents médias nationaux, argumentant paresseusement sur la nécessité de protéger une pauvre propriétaire dépossédée de son lieu de vie (qu’elle laissait depuis des années en jachère…).

| 1 | 2 | 3 |

Suivre tous les articles "À lire ailleurs"