Brèves

Migrations - sans-papiers

Deux lycées bloqués à Saint-Denis

Les lycées Paul-Eluard et Suger à Saint-Denis continuent les blocages. Et pour empêcher aux flics de les casser, ils ont enflammé l’amas de poubelles. À Paul-Eluard, c’est la grille et une partie de la loge qui ont brûlé. Il y avait devant ce dernier plusieurs centaines de lycéens, qui ont accueilli la BAC 93 comme il se doit. Et les médias n’avouent toujours pas que la mobilisation ne concerne pas uniquement Leonarda, mais aussi Khatchik (qui risque de la prison en Arménie pour désertion), Aberazak (...)

Éducation - partage des savoirs

Grève dans les écoles, ce mardi, des animateurs et personnels

Animateurs et responsables des activités péri-scolaires sont en grève ce mardi contre l’application de la réforme des rythmes scolaires. Cette grève fait suite à des mouvements locaux débutés avant les vacances. Il y aurait 520 écoles (sur 662) perturbées (cantine et activités après 15h). C’est la première vague de grèves qui va secouer les écoles contre la réforme Peillon. L’assemblée des instits en lutte avait bien préconisé la grève commune avec les animateurs, les syndicats ont finalement fixé à jeudi la (...)

Salariat - précariat

Un entrepot de H&M bloqué depuis mardi au Bourget

Un entrepôt du groupe suédois de prêt-à-porter H&M au Bourget (Seine-Saint-Denis) est paralysé depuis mardi par une grève, les salariés dénonçant notamment leurs conditions de travail [...] La plateforme logistique située au nord de Paris (près de Roissy), livre 65 des 170 magasins du géant suédois en France. Et selon la syndicaliste, les trois quarts des 195 salariés participent au mouvement lancé par la CGT, FO, la CFDT et la CFE-CGC. « Le management autoritaire, qui a comme seule méthode la (...)

Répression - prisons

Val-d’Oise : manifestation après une opération de police mouvementée

Une centaine de personnes ont manifesté samedi à Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise) pour dénoncer des « violences policières » lors de l’interpellation d’un jeune homme et de membres de sa famille le 17 octobre. Réunis à l’appel de la famille mise en cause et du collectif Brigade Anti Négrophobie, les manifestants ont appelé les autorités à faire « toute la lumière » sur l’opération, accusant les policiers d’avoir « frappé » des membres de la famille et proféré des « insultes à caractère raciste ». Le 17 octobre à (...)

Genre - Féminisme

Agression à Evry d’une femme voilée

Le 4 novembre, aux alentours de 18h30, une jeune fille âgée de 17 ans, qui rentrait du lycée [a] été violemment agressée par 3 individus à Evry. La victime qui porte le voile, a été attaquée dans le quartier où elle vit, une zone pavillonnaire, près de la faculté des métiers. Et d’après les premières informations en notre possession, la jeune fille a été suivie par un véhicule, puis a été injuriée par ses occupants. L’un des agresseurs est ensuite descendu du véhicule pour dévoiler la jeune fille et lui (...)

Emeutes à Trappes : le flic agresseur était connu pour être un habitué des « outrage et rebellion »

Dans une dépêche de l’AFP reprise par Le Monde on en apprend un peu plus sur les suites de l’affaire de Trappes : Deux policiers soupçonnés d’avoir tenu des propos islamophobes sur Facebook alors que la ville de Trappes était secouée par les violences de juillet, ont été mis en garde en vue le mois dernier à l’IGPN, « la police des polices », a annoncé, mercredi 23 octobre, une source proche du dossier citée par l’AFP. Si l’enquête pour « injures et incitation à la haine en raison de la religion » est (...)

Discrimination - Racisme

Ma voisine la faf !

Après mon voisin le tueur, ma voisine la faf ! Des souvenirs me viennent quand j’habitais dans une cité, on rigolait entre nous en se disant que dans toute les cités t’avais un mec ou une meuf alcoolo, amateur ou amatrice de chasse... Et qui était prêtE à te tirer dessus dès que tu gueulais un peu trop. Que de souvenirs... Avec le recul et les années je trouve plus ça drôle du tout, et à mon humble avis, nous ne pouvons pas laisser les fafs s’exprimer et agir ! Un exemple si vous avez rien à faire (...)

Logement - Squat

Police et bailleurs sociaux dealent des expulsions

Deux familles expulsées de leur HLM à cause de leurs enfants dealers et une troisième famille attend la sanction fin octobre. Passons sur les radiations intempestifs du Pole emploi, de la CAF du RSA, etc. Après les classiques agressions et assassinats commis la par police , aujourd’hui, main dans la main la police, la justice et ton bailleur pourront s’unir non seulement contre toi mais aussi contre toute ta famille. Alors petit dealeur ou dealeuse du tieks (quartier en langage jeune de paris) (...)

Salariat - précariat

Éboueurs : 20 sans-papiers en grève

À Alfortville (Val-de-Marne), vingt salariés sans-papiers de l’entreprise de nettoyage SEPUR (3e de la collecte de déchets en Île-de-France),sont en grève depuis ce lundi 7 octobre à 4h30 pour réclamer un traitement égal aux autres salariés (CDI, paiement des heures sup’, conformités légales au niveau de la préfecture) et un accompagnement dans leur demande de régularisation. Afficher une carte plus (...)

Répression - prisons

Contre les droits des femmes, les CRS envahissent l’hôpital Tenon à l’appel de la direction

Que dire ! C’est juste incroyable ! Pour résumer : des CRS dans l’hôpital Tenon (XXe arrondissement de Paris) le 3 octobre 2013. Bref si les filles veulent se faire avorter dans le XXe, va falloir venir armées la prochaine fois ! Le Collectif Tenon publie un communiqué de protestation suite à ce qui s’est passé à l’Hôpital Tenon le jeudi 3 octobre (rappel des faits dans le communiqué). Contre le collectif qui défend le droit à l’IVG, la direction de l’hôpital envoie les CRS. Devant ce même hôpital, c’est (...)

Migrations - sans-papiers

Vive la cavale au centre du Mesnil Amelot !

On est toujours content-e quand on voit qu’une personne retenue pour le simple fait de vivre a pu se décarrer d’une taule. Alors forcément, quand on a ouvert le Parisien du mardi, on a eu la banane, quoi ! Un Marocain s’est échappé dans la nuit de lundi à mardi du centre de rétention administrative du Mesnil-Amelot. Il a réussi à escalader les grilles, déjouant la détection automatique de mouvements alors que son vol de retour vers son pays d’origine était prévu ce mardi matin. Cet homme est arrivé en (...)

Santé - Soins

Occupation de l’Hôtel Dieu

Le comité de défense et une partie du personnel de l’hôpital de l’Hôtel Dieu (soutenus par la CGT et Sud Santé) occupent depuis dimanche (1er septembre) une salle de l’hôpital. Alors que les services d’Urgences sont de plus en plus bondés et les moyens réduits, l’APHP et la ministre de la santé tentent depuis un an de faire fermer le service des Urgences de l’Hôtel Dieu. Déjà au début de l’été, le personnel de l’hôpital avait bloqué le déménagement des lits. À moyen terme, c’est les hôpitaux Bichat et (...)

Migrations - sans-papiers

Évasion collective du centre de rétention de Vincennes

Dans la nuit du vendredi 30 au samedi 31 août, 11 sans-papiers se sont évadés du Centre de Rétention Administrative (CRA) de Vincennes. Vers 2h du matin, les fugitifs auraient découpé le grillage de la zone 3 du CRA à l’aide d’une scie à métaux. Ça fait 15 sans-papiers évadés ces 8 derniers mois ! Bonne chance à eux ! D’après le site Sans papiers ni frontières, il y aurait également eu une évasion au CRA du Mesnil Amelot entre lundi et (...)

Logement - Squat

120 Roms expulsés à Bobigny mardi 27 août

La police a évacué mardi 27 août à l’aube l’un des principaux camps rom de Bobigny, en Seine-Saint-Denis. Les forces du désordre en ont expulsé quelque 120 habitants et devaient ensuite détruire les abris de fortune se trouvant sur une partie des terrains qui appartiennent au conseil général et à la RATP. « Une centaine de personnes, dont une trentaine d’enfants scolarisés, ont été évacuées, et il va être très difficile pour eux de faire la rentrée », a expliqué à l’AFP la directrice de l’école Marie-Curie de (...)

| 1 | ... | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 |

Suivre tous les articles "Brèves"