Infos locales

Migrations - sans-papiers

Affaire « machine à expulser » : dernier acte !

Vendredi 12 juin à 9h se tiendra à la chambre 4/11 de la cour d'appel du tribunal de Paris (métro Cité) le dernier appel des deux procès sur lesquels a fini par aboutir la mascarade policiaro-judiciaire qui avait pour but de mettre un coup d’arrêt aux luttes et aux sabotages contre la machine à expulser qui avaient eu lieu depuis l'incendie de la plus grande prison pour étranger d'Europe : le CRA de Vincennes, entièrement réduit en cendres en 2008. C'est à la solidarité avec les sans-papiers en lutte et les prisonniers en révolte que la justice cherche à mettre un coup d’arrêt avec ce dossier à la fois gigantesque et mal bricolé depuis 2010.

Répression - prisons

Marée humaine devant le tribunal de Paris. Justice pour Adama et toutes les victimes des violences policières et racistes

Alors que les grands médias français s'émeuvent sur le sort de George Floyd et le racisme de la police aux USA, pas un ne fait le rapport avec la situation française et le racisme structurel de plus en plus assumé par une bonne part des policiers français couvert par l'IGPN et la Justice. L'histoire tragique d'Adama Traore en est un triste exemple. En France les autorités sont dans le déni. Au lendemain d'une nouvelle expertise, controversée, qui conclut à la non responsabilité des gendarmes dans la mort d'Adama (sic), un rassemblement est appelé devant le TGI de Paris dans le 17e. Malgré l'interdiction de la Préfecture de Police, le rassemblement devant le TGI pour la vérité sur la mort d'Adama Traore est maintenu. Déjà du monde sur place. Dans cet article vous trouverez un suivi de ce rassemblement qui s'annonce massif.

Discrimination - Racisme

Rupture d’égalité dans l’accès aux soins dans le cadre du Covid-19 : soignant·e·s, proches des victimes, témoignez !

Le groupe Covid-19 – non au darwinisme social ! n’est pas un groupe d’opinion générale, mais un groupe de lutte, qui s’est construit autour de la lutte contre le TRI mortel de centaines, et sans doute de milliers de patients, tri parfois systématique au niveau d’un établissement Ehpad/EMS, tri fondé sur des critères âgistes, validistes, capacitistes et discriminatoires, par manque de respirateurs et de lits (et donc sans rapport avec le « tri normal »), qui A EU LIEU, comme le montre notre verbatim (...)

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 337 |

Suivre tous les articles "Infos locales"