Répression - prisons

À propos des « identités imaginaires » et de la prise d’empreintes forcée en garde à vue

Donner une identité fictive ou imaginaire en garde à vue devient de plus en plus risqué. Les flics peuvent savoir très vite qu’elle est fictive et ont désormais le pouvoir de vous contraindre, par la force, à prendre vos empreintes digitales et de vous tirer le portrait. Conseils à méditer collectivement !

Répression - prisons

« La solidarité c’est l’attaque »

Lettre d’Ivan [arrêté sur une accusation de cramage de bagnoles autour des ambassades dans les quartiers chics] depuis sa cellule. Il est incarcéré depuis quelques jours en détention préventive à la maison d’arrêt de Villepinte. Voici sa première lettre...