syndicalisme jaune

À lire ailleurs

De la genèse d’un syndicat Jaune durant la Belle Époque aux vitres brisées de la CFDT, son dernier avatar ad hoc.

Le 8 novembre 1899, lors d’un arrêt de travail massif dans les puits de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire), un petit groupe de mineurs se constitue avec le soutien du patronat local pour empêcher l’extension du mouvement. Apprenant que ces anti-grévistes appointés se réunissent au Café de la Mairie, un cortège de manifestants se rend sur place.

| 1 | 2 | 3 |

Suivre tous les articles "syndicalisme jaune"