industrie

À lire ailleurs

Le Camping autogéré de la manif de Flamanville 30 Sept. au 3 Oct.

Le CAN-Ouest (can-ouest.org), le collectif d’organisation de la manif du 1er octobre, a donné l’opportunité à d’autres collectifs, dont la grange de Montabot, de s’occuper d’un camping à la sauce autogérée, et le faire exister en parallèle de leur évènement. On a aussi envie de porter des discussions, d’intensifier des rencontres au-delà d’une grande marche, de faire rejaillir une lutte de terrain contre l’EPR et le nucléaire dans le cotentin.Même si on a hâte de déambuler au travers de la grosse manifestation, on a plus de curiosité que de marcher le long des grilles du chantier. D’autres ballades sont à prévoir, sortez couverts et équipés…contre la pluie manchoise. On a commencé à défricher un programme qui reste modulable et qui peut se compléter.

À lire ailleurs

Le Pérou contre l’extractivisme

Depuis la fin mars, les paysans de la province de Islay, dans la région d’Arequipa, au sud du Pérou, affrontent une des plus puissantes multinationales minières, la Southern Copper, qui prévoit d’ouvrir une mine de cuivre dans la vallée de Tambo. Depuis plus d’un mois, ils ont pu s’appuyer sur la solidarité active de la part des travailleurs de la construction, des professeurs, et des citadins de l’Association d’Urbanisation Populaire d’Arequipa. A lire sur Lundi matin.

À lire ailleurs

Appel à solidarité internationale avec l’usine occupée VIOME (Grèce)

Le 23 mars, les travailleurs de VIOME retournent face à l’administrateur judiciaire qui entend, en accord avec l’ancien propriétaire, les expulser. Quel que soit le verdict du tribunal, les travailleurs-coopérateurs de cette entreprise occupée (abandonnée il y a maintenant quatre ans par ses propriétaires) affirment leur volonté de rester : ils font appel à notre solidarité.

| 1 | 2 | 3 | 4 |

Suivre tous les articles "industrie"