Mouvement des Gilets Jaunes

À lire ailleurs

La vie en jaune

Un mouvement sans précédent. Par son ampleur, sa composition, ses modes d’action et d’organisation. De par son efficacité aussi : jusqu’au dernier épisode terroriste à Strasbourg la révolte des gilets jaunes saturait les médias. Ils ont effectivement commencé à grignoter la croissance, gripper un peu la grande machine, plomber le calendrier de l’avent ; ils ont retourné « la plus belle avenue du monde », fait chialer Alain Juppé et arraché à Macron les débuts d’un mea culpa plus une poignée de dollars (euh d’euros)… Sans compter que le mouvement a allègrement effacé, en deux semaines, les fameuses taxes sur les carburants qui avaient constitué son motif initial.

Analyse et réflexion

Force Jaune / Vert / Rouge : l’écologie politique en gilet

Les cinq semaines qui nous séparent du début des gilets jaunes permettent de formuler quelques hypothèses sur le rapport de ce mouvement avec l’écologie politique. Ce sont en fait trois hypothèses que nous voudrions avancer : 1/ Quel que soit l’avenir du mouvement, il a déjà contribué à politiser de manière décisive la question écologique 2/ Le mouvement répond lui-même à des causes écologiques, mais son devenir émancipateur est incertain 3/ L’écologie politique se présente plus que jamais comme un champ de bataille au sein duquel il faudra trancher.

| 1 | ... | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | ... | 80 |

Suivre tous les articles "Mouvement des Gilets Jaunes"