Mouvement des Gilets Jaunes

Infos locales

Une enseignante et son compagnon placés en garde à vue au prétexte d’une pancarte - Appel à débrayage le 13 mai à 10h

Une enseignante et son compagnon ont été placés en garde à vue au prétexte d'une pancarte, dans le contexte d'une manifestation le 11 mai. Des rassemblements ont eu lieu le 11 mai et le 12 mai devant le commissariat du 12e arrondissement de Paris. Cette arrestation s'inscrit dans un contexte où d'autres personnels de l'Éducation nationale ont été inquiétés, de différentes manières. L'article 1 du projet de loi « pour une École de la confiance » (dite « loi Blanquer ») risque de généraliser ce type de pratique, étant donné le devoir « d'exemplarité » qui y apparaît, et dont les contours sont flous. Appel à débrayage le lundi 13 mai à 10h.

Infos locales

Lettre de Thomas P., Gilet jaune incarcéré depuis le 12 février

Après l’acte XIII, le 10 février sur les journaux paraissait le nom de Thomas P., figure du « super casseur ». Mais depuis c’est le silence. Cela fait trois mois qu’il est enfermé à Fleury-Mérogis, en préventive, sous le coup d’une instruction criminelle. Pour que son isolement cesse, Thomas nous a fait parvenir une lettre écrite en cellule qui revient sur les raisons qui l’ont amené à se battre aux côtés des Gilets jaunes.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 52 |

Suivre tous les articles "Mouvement des Gilets Jaunes"