Mobilisation lycéenne contre les armes de la police

Ce jeudi, le MILI (Mouvement Inter Luttes Indépendant, ex Mouvement Inter Lycée Indépendant) appelle à une mobilisation lycéenne, au blocage des bahuts jusqu’au désarmement de la police, et à une manifestation pour la région parisienne à 11h à Nation.
Suivi de la mobilisation.

L’appel : Assassinat de Rémi Fraisse : appel à une mobilisation lycéenne

Vendredi 7 novembre

  • 12h30 : Communiqué du MILI :

Une vingtaine de lycées parisiens bloqués. Des lycées bloqués en banlieue. Une manifestation d’environ 2000 jeunes contre les violences policières et contre l’expulsion de Yéro lycéen sans-papiers.

Une AG lycéenne va avoir lieu à 14h au cicp 21 ter rue voltaire, métro rue des boulets. Le but est de préparer la suite de la mobilisation.

Manifestation samedi 14h Bastille contre les violences policières appelée par une AG de 300 personnes et une dizaine d’organisation.

  • 12h : La manifestation lycéenne est partie de Nation vers 11h30. Moins importante qu’hier, mais il semble que les blocus devant les bahuts ont eu quelques difficultés : les chefs d’établissement et les flics ont mis plus de moyens pour empêcher les blocages. La préfecture parle d’une vingtaine de lycées bloqués en région parisienne. On notera également des blocages ailleurs en France, comme à Rouen et à Limoges. Une ou plusieurs arrestations pourraient avoir eu lieu devant les blocages.

Jeudi 6 novembre

  • 19h : Les deux assemblées lycéennes appellent à une nouvelle journée de blocage demain et à un rassemblement à Nation à 11h.
  • 12 h 45 : article du Parisien, qui évoque une cellule de crise mise en place au rectorat et un dispositif policier devant « les lycées sensibles ». Mais qui surtout conclue son article par les propos ignobles du FN. Comme ça, c’est clair.
  • 12 h 33 : Une petite AG s’est improvisée place d’Italie. Les flics sont très discrets, il n y a eu aucun accrochage avec les lycéens. La manif à un peu maigri du fait du rythme effrénée imposé par la tête de cortège mais au cœur de la manif il y avait entre 2 000 et 3 000 personnes...
  • 12 h 26 : La manifestation est arrêtée place d’Italie.
  • 12 h 20 : communiqué du MILI suite à des informations diffusées dans la presse :

    France info nous associe au Npa. Non, nous sommes pas du Npa, nous n’avons rien à voir avec le Npa. On fait des manifestations avec eux de temps en temps, comme nous pouvons en faire avec le front de gauche, les jeunes communistes, alternative libertaire, etc.
    Nous sommes un collectif informel et autogestionnaire, nous ne voulons être affilié à aucun parti politique.
    Vive les luttes de la jeunesse. Nous dénonçons la violence policière, les contrôles au faciès, l’usage d’armes non-létales et toutes les formes de discriminations.
    Nous ne sommes pas un groupuscule non plus, ni de l’extrême gauche. Nous menons juste un combat global et total contre l’oppression d’où quelle vienne.

  • 12 h 05 : le cortège, très dynamique, est déjà à place d’Italie.
  • 11 h 55 : la manif arrive à Austerlitz. Elle est plus grosse qu’annoncée semble-t-il.
  • 11 h 40 : une manif sauvage aurait lieu à Marseille.
  • 11 h 30 : La manif annoncée à Nation fait le plein : entre 1 500 et 2 000 personnes.
    JPEG - 85.7 ko
    A Nation.
  • 11 h : au moins une trentaine de lycées sont bloqués ce matin en région parisienne (29 d’après les flics).
  • 7h : Le MILI a publié une liste des bahuts où des actions de blocage sont prévues. D’autres lycées pourraient se rajouter (en particulier en banlieue parisienne).
JPEG - 55.9 ko
Colbert, ce matin.

3e : Turgot, Simone Weil, Victor Hugo
4e : Sophie Germain
5e : Lavoisier
6e : Montaigne
8e : Racine
9e : Jacques Decours, Edgar Quinet
10e : Colbert
11e : Voltaire, Dorian
12e : Paul Valéry, Arago
13e : Rodin, Claude Monet, Camille Claudel
14e : Charlemagne, Paul Bert
15e : Lycée autogéré de Paris, Camille Sée, Buffon, Louis Armand
16e : Molière, René Cassin (lycée pro)
18e : Rabelais
19e : Brassens, Henri Bergson, Diderot
20e : Ravel, Hélène Boucher

Montreuil : Jean Jaurès (en 2010, lors du mouvement des retraites, un lycéen de Jean Jaurès avait failli perdre un œil suite à un tir de flashball)
Fontenay-sous-Bois : Pablo Picasso
Vincennes : Hector Berlioz

JPEG - 173.7 ko
Un autre tract contre les violences policières
JPEG - 177.9 ko
Tract lycéen
JPEG - 34.5 ko
Banderole pour la manif

Rendez-vous :

  • Manif à 11h à Nation (vers Bastille et Place d’Italie normalement) pour tous les lycéennes et lycéens de région parisienne.
  • Assemblée générale lycéenne (réservée aux lycéens) : à 15h au CICP, 21 ter rue Voltaire, ligne 9 métro Rue des Boulets
  • Une assemblée générale travailleurs-chômeurs-lycéens... à 19h30 au CICP

Par ailleurs, un rendez-vous pour les étudiants circule :

  • 10h dans la fosse de la fac de Tolbiac pour rejoindre les lycéens

Des guides contre la répression : Guide abrégé pour manif / action / Conseils juridiques pour les manifs / « Rien à déclarer », un manuel de débrouille face à la police et à la justice

P.-S.

Lycéens/lycéennes et autres personnes mobilisées, envoyez-nous vos infos, photos, etc. à paris-luttes-infos@riseup.ne

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}