Marche de convergence Nuit debout-quartiers populaires

Une marche-action part de République samedi 4 (#96mars) vers le quartier populaire des Amandiers (20ème), puis dimanche 5 (#97mars) vers Romainville, en soutien aux luttes communes aux quartiers populaires et à Nuit debout. C’est l’heure de la convergence des luttes !

PNG - 290.4 ko

Nous, #Nuit Debout et Habitant-e-s des Quartiers populaires appelons à une Marche Action dans les Quartiers populaires.

Venez nombreux !

Un vent de contestation souffle aujourd’hui sur la France ! Un vent porteur d’idées nouvelles, solidaires et fraternelles. La convergence des luttes s’opère, chaque jour, un peu plus, sous nos yeux, et #Nuit Debout en est un des plus beaux symboles. Un mouvement aux mille visages, inédit et déstabilisant pour les soutien d’un système déshumanisé et déshumanisant, inégalitaire.

Nous, habitants des quartiers populaires, nous en avons assez du bla bla ! Pour nous aussi, dans nos villes et nos quartiers, la lutte se mène chaque jour sur le terrain, quand il s’agit de porter solidarité à des familles expulsées de leur logement ou menacées. Pour résister à la spéculation immobilière, aux violences policières, au racisme, au sexisme, à la pauvreté, à toutes les formes de discrimination.

Au nom de nos valeurs communes, nous nous mobilisons pour soutenir la lutte des ouvriere-s contre la casse de leur outil de travail et des acquis sociaux, des paysan-e-s faisant face à des projets industriels illégitimes, des précaires de plus en plus précaires, des sans papiers, des réfugiés, des mal logés, des femmes… Mais aussi, nous sommes aux côtés des infirmier-e-s, des enseignant-e-s, des postier-e-s, des cheminot-e-s, des routier-e-s et plus largement de ceux et celles qui voient chaque jour les libertés fondamentales, les droits, la protection sociale ou les services publics attaqués et mis en cause.

Notre idée reste toujours la même ! Soutenons nous les uns les autres ! Mobilisons nous les uns pour les autres ! Veillons les uns sur les autres, contre cette oppression écrasante que nous imposent les plus riches, les banques, les spéculateurs, les faiseurs de guerre, de répression, d’inégalités sociale, d’injustices.

Nous, #Nuit debout et Habitant-e-s des Quartiers populaires, nous sommes en lutte depuis longtemps !
Nous ne sommes pas en reste !
Aujourd’hui, nous vous appelons à marcher, tous ensemble, à déboucher sur des actions concrètes et emporter des victoires !

Programme  :

Samedi 4 juin 17h30 : Départ Place de la république

Pour nous rendre aux Amandiers dans le 20e et soutenir :

• le Comité vérité et justice pour Lamine Dieng, mort entre les mains de la police
• la lutte des résidents du Foyer de travailleurs migrants Mûriers,
• les luttes des locataires contre les hausses de loyer, contre les expulsions,contre les marchands de sommeil,
• le combat des usagers de centre d’animation et du 20e théâtre qui doivent fermer sur une décision arbitraire de la Ville de Paris ...

Assemblée populaire aux Amandiers à 20h (en bas de la rue Fernand Léger, M° Père-Lachaise)

Dim. 5 juin 10h : Porte des Lilas :
• Rencontre dans le quartier des Fougères avec les travailleur-se-s du nettoyage dans les HLM en lutte durant 4 mois soutenus par les locataires de Paris Habitat
• Soutenir le collectif des Barras, en lutte pour des papiers et un logement décent, qui occupent une ancienne ANPE
• Soutenir le combat des salariés de la Blanchisserie RLD aux Lilas contre la fermeture de l’usine et leur licenciement
• Pique-nique à Mairie des Lilas

Dim. 5 juin 14h : Mairie des Lilas, Marche de soutien vers la cité Gagarine (Romainville) avec HK
Pour soutenir les habitants de la cité Gagarine, à Romainville, en lutte :
• Contre les expulsions
• Contre la démolition de leur école
• Contre la démolition de leur quartier, décidée arbitrairement et autoritairement par la Mairie
• Pour la dignité et un projet alternatif à la démolition

Assemblée populaire à Romainville (cité Gagarine) à 16h suivie d’un concert de HK et les saltimbanques et Médine.

1ers signataires :

Comité DAL SPOUTNIK Gagarine, ALCIR-Paris20e, AFVS, Collectif Justice et vérité pour Ali Ziri, Collectif Urgence notre police assassine, Comité de soutien des grévistes du nettoyage, CNT SO du nettoyage, com Banlieue Debout/Quartiers populaires Debout, com Logement Debout, Ciné-lutte, COPAF, DAL, Droits devant !, Emancipation tendance intersyndicale, HK et les Saltimbanks, UJFP, Revue Vacarme…

Pour signatures : logement.debout@gmail.com

Lien : http://paris.demosphere.eu/rv/48124
Source : message reçu le 29 mai 15h
Source : http://www.ujfp.org/spip.php?article4940
Source : liste de diffusion CIP-IDF, reçu le 31 mai 15h
Source : https://nuitdebout.fr/blog/2016/05/30/marche-...
Source : https://www.solidaires.org/Marche-actions-Rep...

Marche de convergences des luttes

Nuit Debout - quartiers populaires

Le 04 juin 2016 (#96 Mars), à 17h00 nous prendrons le départ à République d’une marche pour rencontrer les luttes des quartiers populaires et celles des salariés d’entreprises.
En octobre 2005, suite à la mort de Zyed et Bouna, une révolte légitime a démarré à Clichy sous Bois et s’est propagée dans tous le pays. Cette révolte populaire s’est retrouvée isolée, méprisée par une très grande majorité du mouvement social. Cette fracture continue à nous diviser alors que les luttes des quartiers populaires font partie intégrante du mouvement d’ensemble ouvrier et social.

Au printemps 2006, le rendez-vous a été manqué entre le mouvement contre le CPE et la révolte des quartiers populaires.

11 ans après, une nouvelle génération s’est mise en lutte face à la loi insupportable El Khomri. Cette dynamique qui a inspiré le #31 mars/Nuit Debout, se promet de ne plus louper ces rendez-vous et de construire le lien entre toutes les luttes.

Cette marche en appellera d’autres afin d affirmer notre volonté politique d’unir l’ensemble du mouvement social et ouvrier. Seule cette unité peut nous aider à retrouver ce rapport de force nécessaire pour changer de société.

Toutes les lois sécuritaires et anti-sociales sont d’abord expérimentées sur les habitant.e.s des quartiers populaires qui servent de laboratoire avec le silence complice de presque toute la société. En plus de l’état d’urgence, ces lois permettent aujourd’hui de mater les mouvements sociaux de la même manière qu’elles écrasent depuis plusieurs décennies les quartiers populaires. Il en va de même pour la politique d’incarcération de masses bien ciblées.

Les attaques sans précédent que l’Etat policier au service du MEDEF nous fait subir, doivent nous rappeler toutes les raisons intelligentes que nous avons en commun pour nous unifier.

Les étapes de cette marche nous ouvriront des opportunités pour construire cette unité :

Les Amandiers (75020), quartier populaire ou la famille de Lamine Dieng, tué dans un fourgon de police, lutte depuis 9 ans pour l’ouverture d’une enquête .
Les Lilas (93) où des salariés d’une blanchisserie luttent contre leurs licenciements et pour faire exécuter la décision de justice qui leur a donné raison .
Gagarine, un quartier populaire de Romainville (93), qui lutte contre sa gentrification, suite à l’arrivée d’un métro (ligne 11). Un programme immobilier de grande ampleur est en route avec destruction de plusieurs barres d’immeubles, d’une école et d’une crèche permettant à des industriels du bâtiment de construire des logements mixtes (privés /publics).

Nous pourrons discuter de la réappropriation collective et populaire de l’espace public contre la propriété privée, piège des dominants. Et imaginer des destins en commun.

L’heure a sonné de réunifier le mouvement social et ouvrier en passant par des débats sur nos fractures et ainsi construire un véritable rapport de force en renversant la vapeur. Pour aller vers la construction d’une véritable grève générale et leur faire réellement peur, les blocages des moyens de production ne suffisent plus à eux seuls. Nous avons besoin de construire d’autres formes de blocages (piquets de grève dans les quartiers populaires, les flux de marchandises, grèves de chômeurs et de loyers….)

Réaffirmons notre détermination à ne rien lâcher face à toutes ces lois et cette vieille société dont on ne veut plus. Construisons l’unité avec les plus opprimés parmi les exploités.

Signataires :
• Fahima Laidoudi
• Mathieu Rigouste - Sociologue
• Patrick Farbiaz - écrivain
• Collectif Vies Volées
• Said Bouammama (sociologue docteur en socio-économie)
• Almamy Kanoutè
• Arthur Moreau de la commission Convergence des Luttes ND
• Carlos Sanchez de la commission tactique ND
• FUIQP (Front Unis des Immigrations et des Quartiers Populaires)
• Emergence 94
• RIRQP (Réseaux Interventions Réflexions Quartiers Populaires)
• Commissions : Banlieue/Quartiers Populaires Debout
• Collectif D.R.M / Démocratie Réelle Maintenant ! (ils nous ont appelé les Indigné-e-s))
• Amel Bentounsi (UNPA)
• Jacob Navia (D.R.M)
• Mohamed Sabbar de la Commission Logistique ND
• Leila Chaibi (ND/Convergence Des Luttes)
• Humano (Commission Droit Humain ET Banlieues/QP Debout)
• Chakib Beladjila (leprocesverbal)
• Antoine Detaine (libraire)

Contact marche : contact.marche.cind@riseup.net
Tél : 06 84 73 56 95

Source : https://www.convergence-des-luttes.org/communiques-de-presse/marche-de-convergences-des-luttes-nuit-debout-quartiers-populaires/

P.-S.

PDF - 72.1 ko

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}