Manifestation des Nokia contre un plan social massif

Les salarié·e·s de Nokia manifestent à Paris ce mercredi contre le plan social (suppression de 1233 postes en Essonne et dans les Côtes-d’Armor) que la multinationale a annoncé début septembre.

L’entreprise Nokia a annoncé début septembre un énorme plan social en France : 1233 postes supprimés au sein de sa filiale Alcatel-Lucent (831 sur le site de Paris-Saclay, à Nozay - Essonne, et 402 à Lannion - Côtes-d’Armor.

Ce géant de l’équipement télécom enchaîne les plans sociaux depuis qu’il a avalé Alcatel : c’est le quatrième en cinq ans. Nokia vire (départs volontaires ou contraints) ainsi la quasi-totalité des 700 ingénieu·se·r·s qu’il a embauché il y a moins de deux ans. Une manière d’engranger quelques 280 millions d’euros au titre du CICE (crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) et du credit impôt-recherche. Si le premier est déjà bien connu à travers ces multinationales qui se sont gavés dessus, le deuxième, le crédit impôt-recherche est une véritable manne financière de l’État aux entreprises de la tech (l’argent gratuit ça existe, c’est pour les patrons).

Pour parfaire le tout, Nokia, malgré des stratégies hasardeuses, n’est pas une entreprise qui va mal depuis la disparition du 32-10. Très présente sur l’infrastructure, et en ce moment sur la 5G, elle voit ses bénéfices en hausse aussi en période de COVID.

Après plusieurs mobilisations sur les sites concernés, les Nokia manifesteront ce mercredi 7 octobre à 11h place de la République en direction de Bercy.

Localisation : 10e arrondissement

À lire également...