La lutte continue dans les centre de rétentions : communiqués de Plaisir et de Vincennes !

Ce week-end la grève de la faim a repris au 2A au centre de rétention de Vincennes. Les prisonniers en lutte ont écrit ensemble un communiqué à diffuser un maximum !
Dans le même temps des prisonniers du centre de Plaisir ont écrit ensemble un communiqué pour dénoncer ce qu’il se passe là bas ! Pour rappel on s’organise en solidarité a l’extérieur tous les mercredi à 18h a l’Echarde au 19 rue Garibaldi, à Montreuil (L9,M. Robespierre) ! A bas les cra !

  • Rappel réunion tous les mercredi a 18h !

    Rendez vous a l’écharde, 19 rue garibaldi métro Robespierre ligne 9 a Montreuil, tous les mercredi a 18h ! Organisons la solidarité a l’extérieur, la lutte continue dans les centres de rétentions !

Depuis le 3 janvier ça bouge dans les centre de rétentions en Île-de-France !

Samedi c’est repartit en grève de la faim a Vincennes. Aujourd’hui les copains en luttent nous ont transmis un communiqué à diffuser partout !

On relaye ici :
 

 

 

A l’attention de M. Macron, du préfet de police de Paris, à nos dirigeants africains, aux associations d’aides et aux âmes sensibles.
Depuis plusieurs semaines nous sommes détenus illégalement dans un centre de détention nommé Vincennes 2. Nous sommes pour la plupart des pères de familles, des travailleurs, des personnes venues rejoindre la famille. En effet sur le coup d’un simple contrôle de titre de séjours, nous sommes détenus ici au centre comme des criminels, des voleurs. Personne ne devrait être au centre de rétentions.
Qui est en règle dans le monde ? Evidemment que nous cherchons tous a régulariser notre situation mais dans l’attente nous sommes arrêtés.Le constat est que nombreux sont les couples que vous avez divisez, les femilles que vous séparez,des pères de familles qui se voient éloignés de leurs enfants, des projets de mariages qui tombent à l’ea.
A quelles questions répondent toutes ces interpellations et toutes ces détentions ? On ne saurait répondre.
Depuis le 27 janvier 2019 nous avons entamé une grève de la faim afin de revendiquer nos droits.
Nous demandons juste notre liberté et une facilité d’insertion dans la société.
Nous sommes des êtres humains, nous sommes le monde.

Les retenus du CRA2 en grève de la faim.


Dans le meme temps au centre de Plaisir ça commence à bouger. A peine le communiqué écrit et les premières tentatives de résister ensemble que les premiers transferts (au moins un vers le Mesnil Amelot2) ont eu lieu.

On relaye ici leur communiqué :

Ici nous on vit mal. Même la nourriture n’est pas bonne. Ils profitent de leur force de policiers, ils nous traitent mal. Ici il y a des gens qui sont malades, ils n’ont rien fait pour eux, ils n’ont même pas appelé le psy ou le psychiatre alors qu’ils ne dorment pas la nuit. Pour certains c’est leur première prison ici, y’en a qui se sont fait arrêter sur un contrôle d’identité, d’autres parce qu’ils sortent de prison. Ils ont rien fait ici pour nous, ils nous ont maltraité. C’est très sale, le nettoyage il est pas bien fait.

On sait pas.

On est dans la merde, ils nous traitent mal, déjà, pourquoi on est là ? Parce qu’on a pas de papiers ? Y’en a, c’est la première fois qu’ils attrapent . Y’a ceux pour qui on déclare les heures de vol, y’a ceux qu’on vient chercher à 4h du matin. Y’en a un, ils l’ont pris à l’aéroport, ils l’on scotché direct, maintenant il est tombé malade. Ils l’ont amené à l’hopital hier, et après, mitard. Y’a deux jours, il a vomi partout, même pas ils nettoient, y’a encore le vomi deux jours après. Franchement si tout ça c’est pas du racisme, on, sait pas ce que c’est . En fait si, c’est du racisme.

Les gens d’ici, ils les prennent pour des cons, ici c’est pas un centre, c’est une garde à vue, on est dans un grand poste de police, et à l’interieur, y’a le centre. La vie ici c’est comme une GAV classique, il y a tellement de trucs qui se passent à l’interieur, il faut vraiment que notre voix elle sorte, en même temps, y’a rien de special, c’est toujours la merde. Ils te punissent avec la bouffe, ils te punissent avec la torture mentale, ils te punissent avec leur hypocrisie. Ils font genre ils sont humains, mais ils sont contents que ça se passe. Ca ne peut que s’empirer, ça ne peut pas aller mieux. Le petit dejeuner ici, c’est de 7h à 7h30, à 7h31, y a plus de petit dejeuner. On dirait que c’est une grève de la faim forcée. Les gens ils attendent la gamelle toute la journée.

Y’a un gars, le 27/01 c’était son 45e jours, à 15h15, il était libre, mais à 11h15, ils l’ont deporté. Le copain dont on parle, l’interphone l’a convoqué à l’infirmerie, là y’a trois personnes qui l’attendaient, ils lui ont mis trois ceintures, une pour les mains, une pour les pieds, une autre autour de la taille. Ils l’ont tapé dans la voiture et ils lui ont dit « sale arabe, rentre chez toi ». ici y en a ils ont fait plus de 24 mois de prison et ils les ont ramené ici. C’est leurs politiques de batards.

Même on s’est embrouillé avec eux aujourd’hui parce que la promenade elle est trop sale. Faudrait au moins laver une fois par semaine. C’est grave. On leurs a dit même une fois par mois. Ils ont dit non ils ont rigolé. Ils nous parlent de façon minable.

Comme on dit, la police elle est partout, la justice elle est nullepart. Force à tous les potos de vincennes et d’ailleurs, tout ça va pas durer !

Des prisonniers du centre de rétention de Plaisir, en ile de France

Solidarité avec tou.te.s les enfermé.e.s !

Pour rappel pour s’organiser a l’extérieur : anticra@riseup.net

Et rendez vous tous les mercredi a 18h a l’écharde, au 19 rue Garibaldi métro Robespierre sur la ligne 9 !

 

A bas les cra !

Note

Plus d’infos sur abaslescra.noblogs.org
Dans la dernière émission de l’Envolée, des copain.e.s de Mesnil et de Plaisir racontent leurs luttes et leurs parcours.
Dispo ici : http://lenvolee.net/emission-du-25-janvier-2019/

Localisation : région parisienne

À lire également...