violence révolutionnaire - émeute

Analyse et réflexion

Casseurs ou révolutionnaires ? Réflexion sur la violence comme moyen d’action militant

La mort tragique de Rémi Fraisse sur la ZAD de Sivens a donné suite à un vaste mouvement d’indignation et de colère contre les violences et l'impunité policière. Un mouvement fermement réprimé par le gouvernement Hollande. Face à cette répression, et tant d'autres avant elle, beaucoup ont fait le choix de l'action radicale et violente contre tous les symboles de la société qu'ils rejettent. Les médias les appellent « casseurs », la justice fait bien souvent de leurs condamnations des exemples et les politiques les pointent du doigt pour justifier la violence policière mais peu s’attellent à tenter de comprendre leurs actions. Et si ces « casseurs » n'étaient pas les vrais révolutionnaires ? Réflexion sur cette violence militante comme moyen d'action.

| 1 | ... | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 |

Suivre tous les articles "violence révolutionnaire - émeute"