violence révolutionnaire - émeute

Mémoire

14 octobre 1909 : L’Affaire Ferrer soulève les foules contre l’Église catholique

Durant l’été 1909, la monarchie espagnole a maté dans le sang une insurrection à Barcelone. Mais elle ne se doute pas qu’en exécutant le pédagogue Francisco Ferrer, elle va s’attirer une protestation mondiale sans précédent et notamment une émeute mémorable à Paris. En France, l’Affaire Ferrer va même marquer un tournant dans les pratiques politiques. Un épisode méconnu de l’histoire du mouvement ouvrier. Article publié sur Alternative Libertaire.

Mémoire

Le 25 septembre 1886 : comparution pour « provocation au meurtre et au pillage »

Decazeville... En 1886 ce nom ne dit rien à personne. Et pourtant ! Bien rapidement, il va délivrer le mouvement ouvrier du poids de la démocratie parlementaire. Paul Lafargue, Jules Guesde et le docteur Susini tous poursuivis pour « provocation au meurtre et au pillage » ont fait appel de leur condamnation à 4 mois de prison ferme pour avoir soutenu une grève de mineurs avec Louise Michel.

À lire ailleurs

[Lecture d’été] Comment la non-violence protège l’Etat

Nous proposons ici une traduction intégrale en français du livre « Comment la non-violence protège l’État » de Peter Gelderloos, et dont il existait déjà quelques chapitres traduits. Nous avons revu et corrigé ces traductions existantes et y avons ajouté les chapitres manquants ainsi qu’un bref avant-propos, écrit rapidement étant donné l’actualité. Cet avant-propos sera très sûrement modifié et complémenté lors d’une prochaine édition papier de ce livre. Nous proposons en attendant un fichier PDF du livre entier (en bas d’article) pour celles et ceux qui seraient intéressé-e-s par ces thématiques.

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 45 |

Suivre tous les articles "violence révolutionnaire - émeute"