sécurité

Infos locales

Ni mur, ni ghetto, ni répression ne résorberont la misère

Vendredi 24 septembre, les consommateurs et consommatrices de crack qui étaient aux alentours des Jardins d'Éole ont été déplacé-es de force vers le square de la Porte de la Villette. Une manifestation était organisée mercredi 29 septembre par un collectif d'habitant-es de Pantin et d'Aubervilliers très divers en terme de revendications et de solutions à apporter. Ce tract y a été distribué pour tenter d'amener un autre contenu que l'alarme sécuritaire et la récupération politicienne.

Analyse et réflexion

Loi sur la sécurité globale, un projet réactionnaire et liberticide

En plein contexte de reconfinement et de saturation des hôpitaux, et après la sidération suite aux attentats de Conflans et de Nice, le gouvernement et Darmanin sont essentiellement occupés... à réprimer les manifestations ! Une proposition de loi sera examinée en catimini le 4 novembre 2020, à peine deux semaines après sa proposition, pour réprimer (toujours plus) les manifestant·e·s. et les personnes des quartiers populaires, alors que tout le monde a les yeux rivés sur autre chose (Covid, élection américaine, attentats...). Présentation de ce projet liberticide.

| 1 | 2 | 3 |

Suivre tous les articles "sécurité"