nuit debout

Infos locales

Communiqué du 12 mai 2016 depuis les Beaux-Arts de Paris

Plusieurs bâtiments de l’école des Beaux-Arts ont été libérés afin d’en faire une base du mouvement. Quelques centaines de personnes sont passées au cours de la soirée. Besoin de monde pour commencer à organiser les questions de vie pratique de l'occup ainsi que les activités. RDV ce 13 mai à 18h à l’AG de lutte ouverte à toutEs (lycéens, étudiants, glandeurs, , travailleurs en lutte, syndicalistes...) au 14 Rue Bonaparte, Paris 6, pour penser la suite de l’occupation, la densifier, la multiplier. Il y aura également des ateliers banderoles, constructions et des projections.

Analyse et réflexion

On est là où on se sent utile. Suite à « Place de la République : l’insurrection qui se perd »

Si des anarchistes, toto, squatteurSes, anticapitalistes, antifas et révolutionnaires de tous les pays ne sont pas à République c'est un choix assumé. Y voir un dédain ou un purisme révolutionnaire est une explication bien réductrice de leurs positions. Et comparer ce dédain fantasmé au mépris qu'on les patrons face aux ouvriers est injuste. Les employeurs dominent leurs employéEs mais les révoltés qui boycottent République n'impose un pouvoir à personne.

Infos locales

République : Appel à encadrer joyeusement le rassemblement de la police le 18 mai !

Vu l’alinéa 13 du 14e article de la constitution déclarant que « nous souhaitons une vie libérée de toute police » Vu le traité 1312 attestant que tous les flics sont des bâtards Vu la loi du 1er mai 2016 établissant « pas de bâtard sur nos trottoirs » Vu le code de mon vélo Vu la loi n°98791961 modifiée relative à l’état d’insurrection Vu l’arrêté n°24363738 sur le tabassage nocturne

| 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 15 |

Suivre tous les articles "nuit debout"