cinéma

Analyse et réflexion

Joker : de l’insurrection politiquement correcte

J’ai choisi d’écrire sur le film Joker dans le cadre d’une tribune politique et non culturelle, car à travers cette production qui arrive dans une situation de renouveau insurrectionnel, on voit bien comment l’art au service des grosses productions est réduit à un outil au service de l’idéologie libérale et de la finance ; on appelle cela « communication » et « donner du rêve ».

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 16 |

Suivre tous les articles "cinéma"