INFOS LOCALES

Infos locales > Logement - Squat

Collectif Baras : trois mois et toujours sans électricité !

Le collectif Baras, errant depuis 2012 entre Montreuil, Les Lilas et Bagnolet, occupe depuis sa dernière expulsion en Juin 2017 un bâtiment. Malgré les promesses de la mairie des Lilas, le collectif des Baras reste toujours sans électricité. Guiraud (le maire), et France Habitation (le proprio) : elle est où l’électricité ?

Infos locales > Logement - Squat

Septembre chaud pour le Massicot

Le Massicot, lieu occupé depuis septembre 2014 à Ivry-sur-Seine, risque d’être expulsé dès cet automne alors que la date de démarrage des travaux n’est pas prévue avant fin 2017. Un bâtiment habitable serait donc une fois de plus vidé de ses habitant.es pour rien ! Une année de mobilisations a amené la mairie à accepter l’idée de laisser vivre le Massicot jusqu’au début des travaux. Reste à la convaincre de mettre cette idée en actes : il suffit pour la mairie de signer un protocole d’accord garantissant aux habitant.es de rester dans les lieux jusqu’au début des travaux. Signature qui doit avoir lieu avant le procès prévu pour le mois de septembre. Cet accord va-t-il arriver rapidement, ou être obtenu par la nouvelle campagne de soutien qui s’annonce ? C’est la saga de l’été.

Infos locales > Logement - Squat

Le bailleur social Saint-Ouen Habitat Public part à la chasse aux SDF

Dans un tract daté du 15 décembre, diffusé dans différents halls d’immeubles et notamment au 41 rue Dhalenne de la ville de Saint-Ouen, l’office HLM Saint-Ouen Habitat Public appelait à notre « vigilance » en menaçant d’expulsion tout-e locataire qui ouvrirait les « portes d’entrée sécurisées (…) à des sans-abri » et/ou qui fournirait « à des sans-abri tout élément de logistique », qui leur donnerait à manger, « les incitant par là-même à demeurer sur les lieux squattés ». Tout ça pour « améliorer votre cadre de vie ». Monde de merde…

Infos locales > Logement - Squat

Expulsion de la nouvelle Cantine des Pyrénées : les suites

Samedi 4 octobre, au cours d’une manifestation qui rassemblait près de 300 personnes en soutien à la Cantine des Pyrénées expulsée en août dernier, un local vide, appartenant à la RIVP, a été occupé. Quelques heures après, la maire du 20e, et présidente de ce bailleur social, faisait expulser la nouvelle cantine à grands renforts de gendarmes mobiles. Photos, communiqués, récits et suites.

ANALYSES ET RÉFLEXIONS SUR "bailleurs sociaux"

MéMOIRES SUR "bailleurs sociaux"

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net