Park Hyatt Vendôme : les flics tentent encore de briser le piquet de grève. Rassemblement ce lundi à 12h !

En grève depuis 18 jours, les salariés de STN – prestataire en nettoyage pour le compte de Park Hyatt Vendôme – ont été violemment agressés le 12 octobre au matin par les nervis de la direction du palace. Deux blessés graves, en perte de connaissance, ont été transférés aux urgences par les pompiers et le SAMU.

  • Les flics présents devant le Park Hyatt Vendôme pour empêcher le piquet de grève de se réunir.

    Une fois de plus la police ne tient pas ses engagements et interdit au grévistes du park hyatt Vendôme de tenir leur piquet de grève pacifiquement devant leur hôtel.
    La police au service des riches est là depuis ce matin avec 3 fourgons à protéger le park hyatt Vendôme.

    JPEG - 98.5 ko

    Le droit de grève est complètement bafoué : park hyatt voyou l’état français complice !
    Rassemblement de soutien aux camarades dès midi 12h ! On a besoin de tout le monde ! Risque d’être à nouveau délogés ! Faites tourner !

  • 150 personnes devant l’Hotel samedi 13 octobre

    Il y avait 150 personnes devant le Hyatt. Bonne énergie et pourrissage du calme bourgeois du quartier (nous sommes à OOOOOpéraaa). Une AG des grêvistes a lieu et après elles rejoignent la marche pour Adama.

    JPEG - 911.5 ko
Mises à jour 18h  : Le rassemblement est terminé. Une des personnes blessées ce matin est toujours à l’hosto.


Mise à jour 16h10 : Les grévistes sont nassé-es par les flics à l’angle rue de la Paix/rue des Capucines


Mise à jour 15h40 : Vidéo de la répression sur FB et autres réseaux : besoin de soutien !


Mise à jour 14h20 : les flics menaceraient le piquet depuis ce midi.

A 6 heures du matin, Moussa et Sofiane, deux des 77 grévistes qui campent depuis 18 jours et nuits sous les portes du palace de la Place Vendôme, étaient venus, comme chaque jour depuis le début du conflit, prendre la relève des collègues qui tiennent le piquet de grève la nuit. Comme chaque matin depuis le début du conflit, Sofiane, Moussa et leurs collègues ont tenté, pacifiquement, d’empêcher les remplaçants des grévistes mandatés par leur employeur, STN, de pénétrer dans l’hôtel. Mais ce matin, la situation a dégénéré.

Alors que les grévistes réclamaient les contrats de travail justifiant la présence de leurs remplaçants, les agents de sécurité de l’hôtel se sont sauvagement rués sur eux, matraquant et frappant à l’aveugle dans le tas. Gravement atteints par les coups et en perte de connaissance, Moussa et Sofiane ont été pris en charge par les pompiers et le Samu – intervenus en urgence – qui les ont transférés respectivement à Saint Anne et à Cochin.

Des nouvelles de leur état de santé sont attendues en cours de journée [1].
Un rassemblement de soutien aux grévistes est organisé le 13 octobre à 12h devant l’hôtel (5 rue de la Paix à Paris).

Source : NVO.

P.-S.

Notes

[1Vers 12h, une source affirmait qu’un des deux grévistes était sorti de l’hôpital.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}