marxisme

Analyse et réflexion

Restructuration capitaliste et rentabilité statistique à travers la gestion pandémique

Certaines décisions politiques dans la gestion de la crise du Covid-19 semblent irrationnelles en poussant certains à parler de complot : annonce de la non-dangerosité du virus, suppression des réserves de masques, absence de dépistage massif… Au contraire, cette irrationalité de façade relève d'un processus axé sur la rentabilité statistique issue de la restructuration. Rentrons dans le détail.

À lire ailleurs

Covid-19 : barbarie capitaliste généralisée ou révolution prolétarienne mondiale (tract international)

Une hécatombe ! Des morts par milliers chaque jour, des hôpitaux à genoux, un « tri » odieux entre les malades jeunes et vieux, des soignants à bout de forces, contaminés et qui parfois succombent. Partout le manque de matériel médical. Des gouvernements qui se livrent une concurrence effroyable au nom de « la guerre contre le virus », des marchés financiers en perdition, des scènes de rapine surréalistes où les États se volent les uns les autres les cargaisons de masques, des dizaines de millions de travailleurs jetés dans l’enfer du chômage, des tombereaux de mensonges proférés par les États et leurs médias… Voilà l’effrayant spectacle que nous offre le monde d’aujourd’hui ! La pandémie du Covid-19 représente la catastrophe sanitaire mondiale la plus grave depuis la grippe espagnole de 1918-1919 alors que, depuis, la science a fait des progrès extraordinaires. Pourquoi une telle catastrophe ? Comment en est-on arrivé là ?

Analyse et réflexion

Un virus révélateur de la crise du capitalisme

Tandis que le monde doit faire face à la pandémie de Covid-19 et que nous devons appliquer certaines mesures sanitaires strictes comme le confinement, nous continuerons à prôner la solidarité de classe avec les travailleuses et les travailleurs, avec les personnes les plus vulnérables et à exercer notre esprit critique. D’ailleurs, ce n’est certainement pas ce gouvernement ou les forces de police qui exerçaient hier encore leur violence contre nous, qui nous dicteront ce que nous devons faire.

À lire ailleurs

Le vert est la couleur du dollar. À propos de Greta et de la transition technologique

Peut-on parler de « croissance verte » et de « développement durable » ? Et de quoi s'agit-il ? La destruction des milieux naturels met-elle en danger le capitalisme, ou seulement les populations ? Quelles sont les raisons de l'échec de toutes les négociations sur le climat ? Que seront les « luttes climatiques » à venir ? Autant de questions auxquelles ce texte tente d'apporter un début de réponse.

À lire ailleurs

Partisans dans la métropole

Alors que l’époque est à la confusion et au brouillage idéologique, que le sens des mots se trouve fréquemment retourné ou manipulé, il nous a semblé nécessaire d’entamer un travail de clarification – pour expliquer la manière dont on se réapproprie les termes qui traversent nos discours et nos luttes. Après un premier texte consacré au mot « populaire », nous proposons ci-dessous une réflexion sur le mot « partisan », son héritage et son actualité possible.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |

Suivre tous les articles "marxisme"