histoire

À lire ailleurs

« Nous n’avons plus l’Histoire avec nous » : entretien avec Jérôme Baschet

Acta a réalisé cet entretien avec Jérôme Baschet à l’occasion de la sortie de son nouveau livre, Une juste colère. Interrompre la destruction du monde, aux Éditions Divergences. Ce livre — qui contient à la fois un retour sur le mouvement des Gilets jaunes (en particulier la centralité de la pratique du blocage, le refus de la représentation et l’invention de nouvelles formes d’auto-organisation populaire), des analyses sur les derniers développements d’un capitalisme néolibéral qui accélère toujours davantage le désastre écologique, ainsi que d’intéressantes propositions quant au renouvellement de la stratégie révolutionnaire — nous paraissait un excellent support pour aborder avec son auteur les problématiques les plus urgentes de la situation.

Mémoire

[Radio] Contre-histoire des grèves de 1936 et du Front populaire

Alors qu’une offensive historique du capital est en préparation, une histoire des grèves de mai-juin 1936 et une critique du Front populaire – avec Charles Jacquier, historien, ancien responsable de collection (« Mémoires sociales ») aux éditions Agone, éditeur de Front populaire, révolution manquée de Daniel Guérin aux éditions Agone en 2013, de Grèves et joie pure de Simone Weil aux éditions Libertalia en 2016 et de Tout est possible ! Les gauchistes français (1929-1945) de Jean Rabaut aux éditions Libertalia en mai-juin 2017.

Mémoire

[Radio] La grande révolte politique et existentielle de mai-juin 1968 – avec Ludivine Bantigny

À l’occasion du plus long mouvement social depuis Mai 68, une émission autour du grand mouvement de révolte politique et existentiel de mai-juin 1968, à partir de 1968. De grands soirs en petits matins, Seuil, 2018 – avec l’autrice, Ludivine Bantigny, historienne, maîtresse de conférences à l’université de Rouen, également codirectrice sur ce sujet de « Prolétaires de tous les pays, qui lave vos chaussettes ? » Le genre de l’engagement dans les années 1968, Presses universitaires de Rennes, 2017.

Analyse et réflexion

La police française et les Nord-Africains : un traitement raciste permanent

Depuis l’époque des colonies françaises en Afrique du Nord, les habitantes et les habitants de cette région ne cessent d’être traité·e·s comme des indésirables par les autorités de la République. Le traitement policier est l’aspect le plus flagrant de cette discrimination qui se reproduit incessamment. Contrôles au faciès, incarcérations arbitraires, discriminations à l’embauche et au logement sont le lot des individus étiquetés comme « nord-africains » exilés en France.

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 25 |

Suivre tous les articles "histoire"