extrême-droite

Brèves

Bobigny : les politiciens suivent encore une fois la voie pavée par les fascistes

Misère de la politique, politique de la misère. À Bobigny devait se tenir le 3 juillet un « colloque sur les extrémismes violents ». Le colloque, institutionnel évidemment, a dû faire sans les représentants de l'État qui ont boycotté l'événement. En cause, la présence du sociologue (arabe) Said Bouamama. Et derrière, bien sûr, le rassemblement national à la manœuvre.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 30 |

Suivre tous les articles "extrême-droite"