confusionnisme

À lire ailleurs

Le vilain spéculateur

Suite à l'apparition de mots d'ordres, venus de chez certains d'entre nous à l'issue des résultats du premier tour de la présidentielle, appelant à combattre « la finance », « les banques » ou « les banquiers », faisant référence à la présence d'Emmanuel Macron, ayant travaillé pour la banque Rothschild, au second tour de cette élection, il nous a semblé important de relayer ce texte de Robert Kurz écrit en 2003 mais pourtant toujours d'actualité.

À lire ailleurs

Extrême droite et confusionnistes face au mouvement contre la loi Travail

Comme l’extrême droite réagit-elle au mouvement social qui agite la France autour de la loi El Khomri, et dont on espère qu’il est parti pour durer ? Pour le FN, c’est la faute à l’Europe et aux immigrés, pas aux patrons ; et à part dénoncer les vilains casseurs, rien de neuf sous le soleil. Du côté de l’extrême droite radicale, on s’excite, et on tente d’attaquer les « gauchistes » qui semblent reprendre du poil de la bête. Cependant si le milieu nationaliste « classique » peine, heureusement, à trouver sa place face à la colère sociale, chez les confusionnistes, on se frotte les mains, et on essaye de s’incruster dans le mouvement, mais pour finir par révéler sa véritable nature… Article initialement publié sur le site antifasciste la Horde

| 1 | 2 |

Suivre tous les articles "confusionnisme"