critique des mass-médias

Analyse et réflexion

La Gazette des confiné·e·s #12 - Autonomie alimentaire, contrôle de l’info et carte tricolore

Sauver les apparences quand les faits vous échappent, c'est ce à quoi s'emploient Philippe, Borne et Véran. Sommés par le château de remettre tout en marche, ils occupent sans compter presque tous nos écrans. « Masques et tests manquent ? C'est bien embarrassant. Vite ! publions une carte des départements. Génératrice de stress, c'est l'intention qui compte. Croyez-nous sur parole, elle sera prête à temps. Comme nous aimons la presse, se trouvent à notre adresse les meilleurs « fact-checking » sur le confinement. Cette sélection vous choque ? Vous la dites orientée ? Montrez-nous vos papiers ! Quittez Bure prestement ! »

Analyse et réflexion

La Gazette des confiné·es #10 - Émeutes, BlackRock et grève des loyers

Au menu particulièrement riche de cette dixième gazette : les grèves des loyers vont-elles se propager en France ? Quels sombres méfaits la compagnie Blackrock prépare-t-elle ? Pourquoi les universités souhaitent-elles maintenir à tout prix les examens ? Le gouvernement se met-il à la décroissance ou est-il en train de donner des milliards aux entreprises polluantes ? La Gazette s'est aussi intéressée aux émeutes en banlieue et à l'utilisation des « fake news » en période de confinement.

Analyse et réflexion

Joker : de l’insurrection politiquement correcte

J’ai choisi d’écrire sur le film Joker dans le cadre d’une tribune politique et non culturelle, car à travers cette production qui arrive dans une situation de renouveau insurrectionnel, on voit bien comment l’art au service des grosses productions est réduit à un outil au service de l’idéologie libérale et de la finance ; on appelle cela « communication » et « donner du rêve ».

Analyse et réflexion

Flics black bloc : à qui profite l’intox ?

La mécanique avait déjà été actionnée après l’acte 45. Mais cela va aujourd’hui bien plus loin. De nombreuses personnalités, des médias alternatifs, des soutiens aux Gilets jaunes (GJ) et des GJ eux-mêmes clament depuis dimanche que la police serait responsable de nombreuses dégradations de la place d’Italie et/ou que celle-ci laisserait volontairement faire des manifestants casseurs. Un article de Cerveaux non disponibles.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 11 |

Suivre tous les articles "critique des mass-médias"