cinéma

Infos locales

Projection du film espagnol Balada triste. Un film d’Alex de la Iglesia

Bouleversant, inspiré, d'une sincérité absolue, Balada Triste de Trompeta d'Alex de La Iglesia est un cri d'amour à l'Espagne et le rideau enfin déchiré sur la mémoire de quarante années de franquisme. Alex de la Iglesia signe ici son film le plus personnel, un chef d'œuvre baroque, grotesque, cruel, poignant et finalement lumineux sur l'Espagne, ses larmes ravalées et son impossible réconciliation, avec un film frontal sur le franquisme, comme le cinéma espagnol n'en n'avait probablement pas livré depuis le mémorable Cria Cuervos de Carlos Saura en 1976.

À lire ailleurs

Appel de la B.A.C - Brigade Actions Cinéma

Alors, nous, travailleurs de l’image, que nous soyons professionnel.le.s, étudiant.e.s ou amateur.e.s, revendiquons l’impérieuse nécessité d’utiliser le cinéma comme une arme et une pratique au service de la lutte. » En vue d’une situation révolutionnaire en France, à savoir : l’insurrection populaire, le blocage de l’économie, la sanglante répression policière, l’immonde répression médiatique.

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 20 |

Suivre tous les articles "cinéma"