Tarnac, une affaire d’Etat

Retour sur une affaire qui aura défrayé la chronique : manipulations politiques, dérives policières, curée médiatique... tous les ingrédients d’une affaire d’État.

Tarnac, une affaire d’Etat
À partir d’archives radio, mêlant réactions des habitants du village de Tarnac, déclarations d’hommes politiques et reportages de journalistes, ce document entend dénoncer l’emballement médiatique qui a suivi l’arrestation des « inculpés du 11 novembre ». Ou comment les nouveaux chiens de garde se sont empressés de ronger l’os que leur jetaient en pâture les autorités. Très vite, les anathèmes tombent : groupuscule, actes de terrorisme (qualification abandonnée en 2015 par la justice). Et l’ennemi intérieur est désigné : « l’ultra-gauche mouvance anarcho-autonome ». Une chasse aux sorcières qui n’est pas sans rappeler que la sphère médiatique n’est pas la dernière, dès lors qu’il s’agit d’exhiber des épouvantails pour justifier des actes de répression.
Mots-clefs : anti-terrorisme | justice | police

Un retour ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

À lire également...