Communiqué de DEFEND MEDITERRANEA* : le C-Star va bientôt repartir : préparons-nous à le refouler dans les ports de France ou de Croatie !

Le navire de l’expédition fasciste DEFEND EUROPE s’apprête à quitter la région de Malte, après avoir échoué dans sa nouvelle tentative d’escale, malgré son insistance durant toute une semaine. Ce nouvel échec cuisant a fait capoter le rapatriement en grande pompe des chefs identitaires à Lyon, pour la conférence de presse du 19 août. Grâce à la mobilisation de nos camarades antiracistes et antifascistes à Malte, le C-Star va bientôt repartir sans avoir pu accoster. Cependant, avec la collaboration des réseaux fascistes sur place et de deux bateaux maltais, le Sea Storm et le Bawa 1, il a tout de même pu se ravitailler in extremis, ce jeudi après-midi, au bout d’une semaine de colères et de lamentations.

Selon nos informations, le C-Star va repartir demain. Nous saurons alors plus précisément dans quel pays et quel port il va tenter de faire escale, en observant la direction qu’il aura choisi (depuis les sites de trafic maritime, mais aussi par d’autres moyens sur lesquels ses coupures volontaires de balise AIS n’ont aucun impact).

Selon nos informations, les deux hypothèses principales envisagées par les dirigeants identitaires sont la France et la Croatie, mais d’autres ports ont également été évoqués, comme Rome et Barcelone par exemple, ou encore le transbordement nocturne des chefs fascistes (à la manière de leur arrivée à bord en catimini, sur le bateau chypriote Dioni, au large de Limassol).

En France, il pourrait s’agir de Nice : une ville que les fascistes croient favorable à leur action en raison de son ancrage politique et du choc de l’attentat du 14 juillet 2016. Ce port a aussi l’avantage d’être proche des principaux pays voisins représentés à bord (les chefs autrichiens et italiens espèrent attirer quelques dizaines de fans). Enfin, l’aéroport est proche, le long de la mer, et ses rotations vers Lyon sont fréquentes. Seconde hypothèse : Toulon, pour des raisons similaires, mais la proximité du puissant réseau antifasciste marseillais rend peu probable cette éventualité.

* Le réseau DEFEND MEDITERRANEA est composé de camarades antifascistes, antiracistes et solidaires de Méditerranée qui ont participé au blocage du navire C-Star à Suez (23/07) puis à Chypre (26/07), et qui l’ont empêché de faire escale en Crète (31/07), en Tunisie (06/08), en Sicile (17/08) et à Malte (17/08).

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}