Appel aux rendez-vous internationaux (réflexions)

La période actuelle est chargée mais elle ne doit pas faire oublier les opportunités internationales qui s’offrent à nous ces prochains mois. Petit rappel du calendrier et réflexions sur la prudence à avoir.

Cette année le G20 (Groupe des 20, rassemblement des chefs d’Etat et de Gouvernement des 20 pays les plus puissants du monde) se tient à Hambourg les 7 et 8 juillet. C’est une opportunité immanquable, à tous les points de vue :

* Le G20 dispose d’une influence sur le monde qui est mortifère, et ses décisions entrainent souvent des guerres, des vagues de privatisations, et autres joyeusetés ... Cette année, il réunira Trump, Poutine, Erdogan, Merkel, le nouveau président français (ou la nouvelle présidente, auquel cas ça serait une très mauvaise nouvelle et la préparation du G20 risque d’être encore plus compliquée) ... une belle brochette en somme.

* Hambourg est une ville avec une histoire de luttes très fortes et encore vivante, beaucoup connaissent probablement l’équipe de foot Sankt Pauli (du nom du quartier populaire et de résistance d’Hambourg) ou l’histoire des squats de la Hafenstrasse, et le squat plus récent Rote Flora qui a mis en échec toutes ses tentatives d’expulsion. Pour celles et ceux qui voudraient découvrir cette histoire, nous vous invitons à regarder cette playlist youtube de Mémoires de luttes. Donc nous aurons sur place beaucoup de camarades déjà présent.

 - 303 ko

Haffenstrasse en 1987, barricade contre l’expulsion des squats

* La localisation dans la ville des activités du G20 joue en notre faveur : le palais des Congrès est à deux pas du stade de Saint-Pauli. Ils prévoient 20 000 policiers anti-émeutes, mais on peut s’attendre a une présence militante très élevée et un soutien d’une partie de la population des quartiers alentours. La police attend un black bloc de 15 000 personnes après avoir revu son estimation à la hausse. Nous ne rentrerons pas ici dans certains détails, mais le terrain ne leur est pas favorable.

* Si nous n’avons plus l’outil formidable qu’était indymedia a l’échelle du monde, de nombreux autres rendez-vous vont permettre des rencontres et la constitution de groupes internationaux en amont du sommet, ce qui permet de décupler notre force et de relancer des liens internationaux, d’élargir la toile autant que la force de nos luttes, d’apprendre des autres. Le terrain et le scénario du 7 juillet nous rendent en capacité de perturber le sommet comme rarement.

* Il y aura des campements pour les militants étrangers et nous n’en donnerons pas les détails ici mais n’hésitez pas si vous avez des contacts, une tente, un compte sur couchsurfing...

En complément du calendrier des rendez-vous annoncés publiquement, nous voudrions attirer votre attention sur une réflexion quant à la prudence :
Peut-être sera-t-il nécessaire de commencer assez tôt à être plus prudent dans les mobilisations en France. Aucune volonté ici de juger des pratiques de luttes de chacun et chacune. Mais nous sommes déjà sous surveillance, et lors d’un pareil sommet, ils ne se gèneront pas pour fermer les frontières, suspendre l’application des accords de Shengen, bloquer des militants ou les empêcher de quitter le territoire français.
De fait, il semble opportun de commencer à sortir des radars bien assez tôt, que ça soit ne venir qu’à quelques manifestations/actions, se masquer un peu plus, partir plus tôt, libre à chacun-e de faire comme bon lui semble. Mais pensez-y. Ce qui nous attend à Hambourg est trop important. Bien sur, cela n’enlève en rien l’importance des enjeux et rendez-vous locaux et nationaux. Loin de nous l’idée de hiérarchiser les luttes. Mais il est bon d’avoir en tête quels sont nos objectifs et comment y parvenir et de connaître les risques que l’on peut faire encourir à certains objectifs en ne calculant que l’immédiateté.

Autres conseils de prudence, qui ne sont que des suggestions :
- Ne partez pas en gros groupe pour un rdv international, echelonnez vos départs, retrouvez-vous sur place.
- Laissez vos téléphones dans une pièce fermée quand vous en discutez
- Réflechissez a vos itinéraires
- N’hésitez pas à organiser des petites réunions, à en parler autour de vous, aux gens de confiance.
- Pensez à comment sortir des radars, à quel moment vous souhaitez lever le pied, ou à comment vous faire plus discret, les rendez-vous internationaux approchant.
- Faîtes en sorte de venir sans matériel et réfléchissez à du matériel que vous pouvez vous procurer sur place.
Le but est que nous puissions être nombreux et forts à Hambourg.

P.-S.

A bientôt dans les luttes !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder ! !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net