transidentitéS

Analyse et réflexion

La Décroissance, ce journal que nous n’achèterons pas

Le journal La Décroissance, « journal de la joie de vivre », édité à Lyon, lié à l'association Casseurs de pub, se veut un journal critique de la consommation, prônant une société de partage et de sobriété. Mais ce partage ne se veut pas avec tout le monde. Cela fait de nombreuses années que ce journal diffuse des propos sexistes, homophobes, transphobes, antiféministes, autoritaires et j’en passe.

Infos locales

Des TransPédéGouines font leur ACABaret

Une journée TransPédéGouine Queer Féministe (TPGQF), le 15 juin 2019, pour se retrouver autour d’un programme classique d’activités dignes des meilleurs rencontres autogérées : avec des ateliers, des discussions, des performances (le fameux cabaret), de la musique, et bien sûr à boire et à manger ! C’est au Landy Sauvage qu’on s’organise pour vous accueillir, un squat de Saint-Denis qui vient de fêter sa première année d’existence…

Infos locales

Projection-débat : sur l’origine de Stonewall et de la Pride

Contrairement à ce que laissent penser les actuelles Marches des Fiertés ou des films comme Stonewall (2015), la première Pride était bel et bien une émeute contre la répression policière et elle a d’abord été initiée par des personnes trans non blanches, dont Marsha P. Johnson. A l’occasion de la sortie en France du court-métrage Happy Birthday, Marsha ! de Reina Gossett et Sasha Wortzel (2018, 14 min), nous souhaitons rappeler les origines historiques de la Pride. Le texte qui suit a été écrit par le collectif queer brestois Les Cagoules Roses et lu pendant la Pride 2018 (il est publié avec leur accord). Projection-cantine-discussion à la Dyoniversité le 11 janvier !

| 1 | 2 | 3 | 4 |

Suivre tous les articles "transidentitéS"