occupation

Infos locales

Garde à vue et répression après l’occupation du siège de La Poste par les grévistes du 92

Les postiers et postières du 92 en grève depuis 15 mois ont occupé le siège national de la Poste dans la nuit du 14 au 15 juin. Les grévistes cherchent à forcer la direction à proposer un interlocuteur pour mettre en place des négociations et pour signer un protocole de fin de conflit. Elles et ils ont été évacué·e·s sans ménagement par la police. Depuis, un des syndicalistes de La Poste et un journaliste ont été placé en garde à vue. Un syndicaliste a tenté de mettre fin à ses jours. Voici leurs communiqués et des vidéos de l'occupation.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 23 |

Suivre tous les articles "occupation"