Visite policière à la TIRU d’Ivry : le blocage tient toujours !

Mercredi 8 juin au petit matin une dizaine de cars de CRS ainsi que deux « dépanneuses » étaient stationnés auprès de l’usine TIRU d’incinération des déchets d’Ivry sur Seine. Ils ont « débloqué » un garage dont les chauffeurs refusent de toute façon de conduire les véhicules, puis sont repartis en laissant intact le blocage principal.

Mercredi 8 juin au petit matin une dizaine de cars de CRS ainsi que deux « dépanneuses » étaient stationnés auprès de l’usine TIRU d’incinération des déchets d’Ivry sur Seine.

Plus gros centre de traitement d’ïle de France, gérant les déchets de 13 communes dont Paris, la TIRU d’Ivry est bloquée depuis une dizaine de jours par des agents de la ville de Paris de différents services (principalement éboueurs, mais aussi égoutiers ou membres des pompes funèbres).

Au fil des jours, le blocage s’est étendu aux deux garages situés de part et d’autre de la TIRU, ou les camions-bennes servant à la collecte des déchets se garent. C’est au sujet d’un de ces deux garages que les CRS se sont déplacés mercredi matin. Ils voulaient s’assurer que les camions-bennes pouvaient bien circuler. Aucune résistance ne leur a été opposée, mais comme les équipes de chauffeurs sont presque intégralement en grève, rien n’a changé, les camions n’ont pas bougé ! N’y a-t-il aucun non-gréviste, ou bien 2 %, ou même 5 % ? Sur place, les versions divergent, mais ce qui est sûr c’est que les non-grévistes sont très très minoritaires sur ce dépôt là...

La TIRU en elle-même, dont les cheminées ne fument plus depuis maintenant un petit moment, est toujours bloquée par un tas de déchets, un feu de palettes et quelques dizaines de personnes qui se relayent sur le site. Les policiers n’ont rien tenté de ce côté-là et sont repartis avant 7h30 du matin.

Par ailleurs ce week-end les personnes qui bloquent ont concédé un arrangement avec la mairie de Paris permettant de vider quelques poubelles trop pleines dans Paris, « pour raisons sanitaires à cause des inondations ». Un blocage pas complètement total donc, mais qui tient encore.

P.-S.

Photo du logo de Sophie Loubaton

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}