Manifestation le 31 janvier en soutien aux négociations de régularisation collective



Autour de la table nous serons en réalité des centaines, pour faire passer un message clair : pas de cas par cas, des papiers pour toutes et tous !


Manifestation le 31 janvier en soutien aux négociations de régularisation collective
ON VEUT LA LIBERTÉ. ON VEUT DES PAPIERS.

Le 31 janvier, nous, exilé.e.s, sans-papiers, collectifs solidaires, manifesterons pour fêter notre coup de pied dans la porte de la préfecture après notre action à la Comédie Française.



A 16h aura lieu notre deuxième rendez-vous de négociation pour régularisation collective à la Préfecture de Paris. Nous manifestons pour accompagner notre délégation au rendez-vous, pour leur faire comprendre qu’autour de la table nous serons en réalité des centaines, pour faire passer un message clair : pas de cas par cas, des papiers pour toutes et tous !



Nous sommes sénégalais.e.s, malien.ne.s, mauritanien.ne.s, afghan.e.s, soudanais.e.s, marocain.ne.s, iranien.ne.s, égyptien.ne.s, français.e.s, certain.e.s viennent même d’un territoire étrange qui s’appelle « Dublin » ! Nous sommes des foyers du Nord au Sud de Paris et de sa banlieue, du campement avenue Wilson à Saint Denis ou de gymnases insalubres où l’on nous « met à l’abri » les jours de neige. Nous nous organisons depuis plusieurs mois pour la lutte.



Nous ne sommes qu’un, dit-on dans un foyer à Stains. Un souffle passe et rencontre des têtes qui rêvent.



Le 23 novembre, nous étions 400 pour notre première action à manifester contre les CRA, prisons pour étranger.e.s illégalisé.e.s en France. Sur notre chemin, le palais de la Colonisation, bloqué par sa tutelle le Ministère de l’Intérieur et ses chiens de garde.



Mais l’étincelle jaillit dans l’action.



Et le 31, nous marcherons pour rappeler haut et fort que le 16 décembre 2018, nous étions 720 personnes devant la Comédie Française afin d’exiger un rendez-vous avec le Ministère de lIintérieur et revendiquer le droit à des papiers pour tou.te.s, à un logement digne et à la liberté de circuler et de s’installer. Nous marcherons pour accompagner l’entrée de nos camarades qui iront négocier au même moment dans la préfecture.



L’obtention de ce rendez-vous, c’est refuser d’être seul.e face à un guichet de préfecture où pour un papier mal classé, on peut être renvoyé.e chez soi ; c’est refuser des critères de légitimité au papier qui nous trie, nous classe et nous tamponne ; c’est affirmer qu’en France, malgré et contre la loi Collomb, une nouvelle force politique de clandestin.e.s s’organise. Nous maintiendrons le rapport de force, uni.e.s, jusqu’à l’obtention de la régularisation collective !



Qu’un vent de solidarité souffle dans les couloirs de la préfecture pour refroidir l’insolence des puissants et de leurs laquais !



Parce que la porte n’est qu’entrebâillée et que la lutte sera longue, nous reprenons la rue et invitons tout le monde à nous rejoindre et faire front pour exiger papiers, logement et liberté pour tous.te.s ! 



RENDEZ-VOUS LE 31 JANVIER à 13h00 


Départ de la manifestation : 
Place Colette, devant la Comédie française (75001) 

Métro Palais Royal (ligne 7)



LA LUTTE CONTINUE !



Les habitant.e.s des foyers et les locataires de la rue mobilisé.e.s

CSP20

Collectif La Chapelle Debout !

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}