Le point sur la mobilisation en IDF dans les facs et les lycées

Plusieurs dizaines de lycées bloqués, fermetures administratives et report de partiels dans les facs, gigantesque AG à Nanterre... Ce lundi 10 décembre la mobilisation dans les facs et les lycées se poursuit !

  • P8 bloqué !

    L’université Paris 8 est bloquée ce matin.

  • Manifestation étudiante en cours

    Depuis Jussieu en direction de Campus France, le cortège vient d’arriver. Environ 500 personnes présentes.

  • Repression des lycéens mercredi

    Difficile d’avoir des infos fiables sur l’ampleur du mouvement lycéen hier.
    On sait par contre que la police a encore voulu faire un carton comme par exemple dans le 19e à Paris.
    Les lycéens du lycée technique Saint Lambert en ont fait les frais. Ne laissons pas seul les lycéens face à la répression.

  • Manif ce jeudi départ 13h Jussieu pour retourner devant Campus France !

    Ce jeudi 13 décembre, nous serons tout·e·s devant Jussieu pour exiger le retrait de cette mesure discriminatoire. Jeudi dernier, pour la deuxième manifestation nous étions nombreux·ses à nous être réuni·e·s devant Campus France. Notre colère et notre détermination ont fait peur à l’institution dont les portes sont restées closes ! Nous avons alors déambulé dans Paris et nos cris ont retenti jusqu’à la gare de Lyon !

    Nous, étudiant·e·s étranger·e·s, ne sommes pas représenté.e.s par une organisation politique ou syndicale. La semaine dernière les étudiant·e·s de l’UEAF se sont précipité·e·s aux portes du ministère, début d’une médiation ? Pas pour nous ! Nous ne nous reconnaissons pas dans cette démarche, l’UEAF n’a pas de mandat pour nous représenter. C’est pour cela que nous, étudiant·e·s étranger·e·s nous décidons de prendre la rue et de prendre la tête du cortège de la manifestation organisée par l’UEAF et les associations affinitaires.

    Nous ne laissons pas et nous ne laisserons pas les lycéen.ne.s et leurs revendications en marge de notre mobilisation. Nous, étudiant·e·s des facs en lutte, soutenons les lycéen·ne·s mobilisé·e·s et violemment réprimé·e·s par l’État français. Elles et ils se battent contre la réforme du Bac et contre ParcourSup. Elles et ils se battent contre la logique de tri social ! Nous marcherons ensemble contre la loi ORE et #Parcoursup, contre la #RéformeDuBac, contre la #Sélection et en #AntiRép contre la répression des mobilisations !

    Appel trouvé sur Démosphère

  • 1000 personnes en AG à Tolbiac

    Le blocage a été voté pour demain.

  • Nasse sur le boulevard Saint-Germain

    Après une puis deux nasses qui auront durée une bonne heure, les manifestant.e.s sont ramené.e.s par groupe de dix dans le métro. Pour l’instant ça reste assez calme.

  • Cortège étudiant et lycéen dans le secteur de Grenelle / Saint-Germain

    Après une ballade dans le quartier latin le défilé est arrivé vers la rue de Grenelle pour aller faire coucou au ministère de l’Education Nationale. La situation se tend un peu avec deux nasses et des renforts policiers (25/30 fourgons). Finalement une nasse est défaite et le cortège bloque désormais le boulevard Saint-Germain au niveau de la rue du Bac.
    A suivre.

  • Un cortège grossit de plus en plus et se situe au niveau du Pantheon

    Le cortège avance dans une bonne ambiance et de slogans anticapitalistes. On compte entre 2000 et 3000 personnes.

    JPEG - 85.2 ko
  • Un millier de lycéens et étudiants descendent le Boulevard Saint Michel

    La manifestation commence à grossir.

  • Lycées : blocus partout en région parisienne

    Les blocus et manifs dans les lycées se multiplient depuis plus d’une semaine. La plupart des bahuts sont concernés y compris les lycées pro, et particulièrement en banlieue parisienne où le mouvement prend chaque jour de l’ampleur.
    Difficile pour le moment d’être exhaustif sur le nombre de blocages ce mardi. Parmi les lycées bloqués :

    Hauts de Seine (92)

    Boulogne (lycée Jacques Prévert), 2 arrestations
    Issy-les-Moulineaux (lycée Eugène Ionesco), 1 arrestations
    Antony (lycées Théodore Monod et René Descartes)
    Montrouge (lycée Maurice Genevoix)
    Gennevilliers (lycée Galilée), 2 arrestations

    Seine-et-Marne (77)
    Meaux, lycée Jean Vilar, forte présence policière
    Chelles, lycée Jehan de Chelles
    Noisiel, lycée Gérard de Nerval
    Pontault-Combault, lycée Camille Claudel
    Roissy-en-Brie, lycée Charles le Chauve

    Oise (60)
    Montataire, lycée André Malraux
    Nogent-sur-Oise, lycée Marie Curie, 1 arrestation
    Clermont
    Compiège et Beauvais

    Essonne (91)
    Morsang-sur-Orge, lycée pro Ampère, grosse présence policière
    Massy, lycées Fustel et Vilgenis, affrontements
    Mennecy, lycée Marie-Laurencin, affrontements

    Seine-Saint-Denis (93)
    Blanc-Mesnil, lycée Mozart, manif dans le centre-ville
    Saint-Denis, lycée Suger

    Val de Marne (94)
    Vincennes, affrontements, plusieurs arrestations
    Kremlin-Bicêtre
    Champigny
    Nogent
    Limeil, lycée Guillaume Budé, affrontements

    Yvelines (78)
    Montigny-le-Bretonneux
    Trappes
    Poissy, cinq arrestations
    Saint-Germain-en-Laye, lycée horticole
    Sartrouville, lycée Evariste Galois

    Paris
    Une vingtaine de lycées bloqués (d’après le Parisien) dont : Gabriel Fauré, Jacques Decour, Balzac, Charlemagne, Jules Ferry, Jean Racine, Arago...

    D’après les infos du Parisien, Lycées d’Essonne contre Macron (@91VNR)

0 | 10

Plusieurs facs sont bloquées ou fermées administrativement ce lundi : Tolbiac, Censier, Nanterre ainsi que le site historique de la Sorbonne. À Nanterre une immense assemblée générale a rassemblé près de 3000 personnes ! Le blocage a été reconduit à une écrasante majorité et le report des partiels voté, comme cela a déjà été décidé à Censier.
Le mouvement continue donc à s’étendre dans les facs, y compris dans des universités habituellement peu mobilisées comme Paris-Sud où une AG est organisée ce vendredi !

La mobilisation a également démarré en région avec des AG importantes la semaine dernière dans plusieurs villes comme à Toulouse ou à Nantes ainsi que le blocage de l’université Rennes 2 qui a commencé ce lundi !

Du côté des lycées, si certains médias parlent d’une mobilisation « en baisse » ce lundi cette affirmation est assez ridicule pour quiconque connaît un peu les mobilisations lycéennes : les journées importantes de blocage se tiennent en effet traditionnellement les mardi et jeudi, pourtant plusieurs dizaines de lycées sont aussi bloqués ce lundi dans les trois académies d’Ile-de-France (Paris, Versailles et Créteil).
La mobilisation semble particulièrement importante en Seine Saint-Denis où par exemple les lycées Paul Eluard (Saint-Denis), Jean-Jaurès (Montreuil), Utrillo (Stains), Auguste Blanqui (Saint-Ouen), Jean Zay (Aulnay) ou encore Condorcet (Montreuil) sont bloqués. Cette liste étant bien sûr très loin d’être exhaustive ! Il y aurait même un début d’occupation en cours au lycée Condorcet de Montreuil avec une prise en charge de l’organisation du lycée par les élèves !
Du côté de la répression peu d’infos précises sont encore parvenues pour ce lundi mais comme la semaine dernière, la police s’est pointée en de nombreux endroits pour réprimer...

Le syndicat lycéen UNL appelle à poursuivre la mobilisation toute la semaine, les personnels de l’éducation nationale commencent également à s’organiser pour soutenir et rejoindre le mouvement avec un appel à la grève pour ce vendredi 14 décembre ! Bref, en ce début de semaine la situation est excellente.

.

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}