AG à Paris Sud contre la hausse des frais d’inscription des étudiant.e.s étranger.e.s !

Le gouvernement a annoncé le 19 novembre que les frais d’inscription des étudiant.e.s étranger.e.s hors union européenne seront multipliés par 16. Pour envisager notre réponse à cette mesure discriminatoire et inégalitaire, nous appelons à la tenue d’une Assemblée Générale vendredi 14 décembre à 12h.

Le gouvernement a annoncé le 19 novembre que les frais d’inscription des étudiant.e.s étranger.e.s hors union européenne seront multipliés par 16, alors que beaucoup doivent déjà travailler en plus de leurs études, et payent au moins 2000€ avant d’étudier en France à cause des frais de visa, de cours de français…
En licence, ces frais passeront de 170 à 2770 euros, et en master de 243 à 3770 euros !

Cette mesure est discriminatoire et inégalitaire. La moitié des des étudiant.e.s étranger.e.s viennent d’Afrique puis d’Asie et d’Amérique du Sud, et de tels frais limiteront l’accès à l’université aux seuls enfants des familles étrangères aisées.

Qu’on ne s’y trompe pas, les étudiant.e.s français.e.s et du reste de l’UE sont aussi concerné.e.s par cette hausse, qui n’est qu’une première étape vers une hausse pour tou.te.s comme ça a été le cas au Royaume-Uni avant nous.

C’est le projet de ce gouvernement : fermer la porte de l’Université aux étranger.e.s et aux classes populaires. Un projet discriminatoire et favorisant les plus riches, à l’image de ce gouvernement comme des précédents, et de toutes leurs politiques.

A Rennes, à Saint-Denis, Tolbiac (P1) ou Censier (P3) les étudiant.e.s et travailleur.euse.s du supérieur organisent des assemblées générales pour lutter ! En Belgique en 2017, les étudiant.e.s ont obtenu une victoire partielle contre un projet similaire grâce à la préparation de la mobilisation, son auto-organisation et la lutte collective en occupant les présidences des universités.

En parallèle de ces débuts de mobilisation dans les universités, il y a évidemment la mobilisation des gilets jaunes, pour une meilleure répartition des richesses et la justice sociale et la mobilisation lycéenne contre la réforme du BAC et Parcoursup, qui subit une répression policière d’une extrême violence.

Les différentes « réformes » du gouvernement participent d’une même logique, en faveur des « premiers de cordée » uniquement. Contre l’avenir mortifère que nous préparent Macron et Philippe, échangeons et organisons-nous !

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Vendredi 14 décembre à 12h

Amphi G4 du bâtiment 450 de l’Université Paris Sud (Orsay)

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}