Folle semaine dans les universités suivi du 2 au 8 avril 2018

Plus de 2 mois après les premières manifestations contre la sélection, cette fois ça pète, on y est, le dentifrice est sorti du tube.

  • L’occupation de Tolbiac attaquée par un groupe d’extrême droite !

    Environ 25 personnes casquées et équipées de fumigènes, casques et barres de fers ont tenté d’attaquer l’occupation nocturne de l’université Paris 1. Des échanges de coups ont été à déplorer. Un facho se serait fait arrêté par ses amis les flics. Pas de blessés du coté des occupant-e-s mais un appel à venir rejoindre l’occupation plus massivement encore. Les fachos jouent les soutiens de la bourgeoisie mais on tiendra bon !

    JPEG - 19.7 ko

Ça devient vraiment difficile de recenser tout ce qui se passe dans les facs de ce pays, mais ce qui est sûr c’est qu’à l’heure actuelle au moins une vingtaine d’universités connaissent des blocages et/ou des occupations, que ces blocages et ces occupations s’ancrent dans la durée, et que malgré l’approche des vacances et des partiels du second semestre ça semble pourtant pas près de s’arrêter. Les assemblées générales se font de plus en plus massives et la détermination se renforce.
Bien que quelques médias mainstream se mettent enfin à parler un peu sérieusement de la mobilisation [1], rien de tel qu’un petit tour sur les sites du réseau Mutu pour se faire une idée plus concrète de la force qui se dégage de ce mouvement.

En région parisienne, si des actions diverses ont été menées dans de nombreuses facs, quatre universités sont particulièrement mobilisées :

  • Paris 1 : L’occupation dure désormais depuis près de deux semaines à Tolbiac. Une énorme AG rassemblant près de 1500 personnes mardi 3 avril a décidé que le blocage et l’occupation devaient se poursuivre jusqu’au retrait de la loi instaurant la sélection (ORE). Prochaine AG à Tolbiac lundi 9 avril à 11h.
    Des AG de plus en plus importantes se sont tenues également sur d’autres sites de l’université, qui pourraient très probablement être bloqués et/ou occupés à leur tours dans les prochains jours. C’est déjà le cas du site Saint-Charles, l’institut de Géographie quant à lui a été fermé administrativement ce vendredi suite au vote du blocage par une AG la veille. Une AG des personnels appelle en outre à la grève reconductible à partir du 6 avril et a adopté une motion menaçant de ne pas organiser les examens si la loi n’était pas retirée.
  • Paris 4 : Jeudi 5 avril, une AG de 500 personnes sur le site de Clignancourt a décidé de reconduire le blocage et l’occupation jusqu’à la prochaine AG le mardi 10. Dans cette université traditionnellement classée à droite, il s’agit d’un degré de mobilisation historique !
  • Nanterre : Le 5 avril une AG de 250 personnes a voté le principe de l’occupation illimitée de la fac et l’envahissement du prochain CA. Une motion appelant à la grève générale reconductible a également été adoptée. Une grosse fête de lutte est en train de s’organiser pour le samedi 14 avril avec un sound system sur les pelouses du campus. Nouvelle AG le 10 à 12h30.

Toutes ces facs occupées proposent quantité d’événements ouverts sur l’extérieur, il est grand temps d’investir pleinement ces espaces libérés, pour la lutte contre la sélection et surtout contre son monde !

C.B.

Notes

[1Libé par exemple essaye de tenir à jour une carte des facs mobilisées

Publiez !

Comment publier sur Paris-luttes.info ?

Paris-luttes.info est ouvert à la publication. La proposition d'article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment y accéder et procéder !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail paris-luttes-infos chez riseup.net

}